BFM Lyon

Reconfinement: un appel aux dons lancé pour "sauver" les restaurants lyonnais

Le Café Comptoir Abel est l’un des plus anciens et des plus authentiques bouchons de Lyon

Le Café Comptoir Abel est l’un des plus anciens et des plus authentiques bouchons de Lyon - Café Comptoir Abel

Souhaitant venir en aide aux établissements en difficulté, des chefs d'entreprise ont constitué un fonds de dotation pour venir en aide aux restaurants.

C'est un cri d'alarme en forme d'appel à l'aide. Face au risque de voir "notre patrimoine culinaire disparaître", un groupe de chefs d'entreprises -dont une partie seulement est issue du monde de la restauration- a lancé un fonds de dotation baptisé "Sauvons nos restos lyonnais".

Son objectif est de recueillir des dons pour aider les établissements culinaires de la région lyonnaise à affronter les difficultés économiques conséquentes qui découlent de la crise sanitaire et les restrictions qu'elle implique. L'idée est "d’accompagner des restaurateurs lyonnais dans leurs besoins de trésorerie et leurs projets d’investissement mis à mal par la crise", complètent les chefs d'entreprise sur leur site internet.

Ces dons occasionneront pour les particuliers comme pour les entreprises des déductions fiscales. Les premiers pourront bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% des versements (dans la limite de 20% du revenu imposable du foyer), les seconds d'une remise de 60%.

Ces derniers jours des chefs lyonnais ont exprimé leur désarroi face aux nouvelles restrictions sanitaires. Avant même l'annonce du confinement, le chef Joseph Viola, vice-président des Toques Blanches Lyonnaises, avait fait part de son inquiétude -mais aussi de son espoir- à notre micro la semaine passée. "On a rouvert les restaurants le 3 juin (...) On avait le pressentiment qu'on avait passé le plus dur. Mais le plus dur, je pense que c'est là. Il faut se relever. C'est comme un match de boxe. On prend un uppercut, on tombe. Il faut se relever".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions