BFM Lyon

Lyon: la clinique Natecia ouvre une unité Covid pour soulager l'hôpital Edouard Herriot

Dix lits sont actuellement disponibles au sein de cette unité mise en place pour faire face à l'important afflux de patients générés par la seconde vague de l'épidémie de Covid-19.

Au printemps dernier, la clinique Natecia n'avait accueilli qu'un seul patient Covid dans ses murs. Cette fois-ci, l'organisation a été revue et un partenariat noué avec les Hospices civils de Lyon face à l'ampleur de la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19.

Depuis lundi, la clinique accueille donc ses premiers patients atteints du coronavirus dans une unité dédiée, afin de désengorger en priorité les urgences de l'hôpital Edouard Herriot.

De nombreuses déprogrammations d'opérations

"Ce sont des patients qui sont encore contaminants et qui sont censés être assez stable, car on n'a pas de service de réanimation", explique la Dr Caroline Verzini, coordinatrice de cette unité Covid à la clinique Natecia au micro de BFM Lyon.

Dans ce service dédié habituellement à la chirurgie, il a fallu mettre en place une organisation différente, avec des nouveaux protocoles, des nouveaux soins et une nouvelle prise en charge.

Pour prêter main forte, Maud Grospellier, infirmière coordinatrice, a pu compter sur le renfort des personnels "en surplus" en raison de la déprogrammation de toutes les opérations non-urgentes: "l'équipe ambulatoire, l'équipe de chirurgie et cinq personnes du bloc opératoire".

Ce système a permis d'ouvrir le moment dix lits pour le moment. Mais ce nombre pourrait encore augmenter "si le besoin s'en fait sentir", assure le Dr Antoine Watrelot, chirurgien gynécologue et président de la Commission Médicale de l’établissement.

Hugo Francès avec Benjamin Rieth