BFM Lyon

Bron: la piste criminelle privilégiée après l'incendie de la mosquée Omar

Un camion de pompier (illustration)

Un camion de pompier (illustration) - LOIC VENANCE / AFP

Un incendie s'est déclenché dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3h, dans un local annexe de la mosquée. Aucune victime n'est à déplorer.

L'hypothèse criminelle est privilégiée après l'incendie qui frappé la mosquée Omar, à Bron, dans la nuit de jeudi à vendredi. Le feu est parti vers 3h du matin dans un local annexe de la mosquée, selon le parquet de Lyon. L'incendie a été rapidement maîtrisé. Aucune victime n'est à déplorer.

Une enquête ouverte

Selon les premières constatations effectuées, deux départs de feu ont été identifiés à deux endroits différents du local, précise le parquet à BFM Lyon, confirmant une information du Progrès.

Une enquête a été ouverte pour dégradations volontaires par incendie. Elle a été confiée à la sûreté départementale de Lyon.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions