BFM Business

Prélèvement à la source: les retraités et les chômeurs l'expérimentent en premier

Certains contribuables, notamment les chômeurs et les salariés dont l'entreprise pratique le décalage de paie, ont reçu leur premier bulletin de paie amputé du prélèvement à la source ce mercredi.

Chaque nouvelle année apporte son lot de changements. Sur le plan fiscal, il est de taille, avec l'entrée en vigueur du prélèvement à la source depuis le 1er janvier. Fini de payer son impôt sur le revenu, il est directement retenu sur le salaire ou la pension de retraite.

En France, quatre ménages sur dix s'acquittent de cet impôt. Parmi eux, certains connaissent leur premier prélèvement à la source ce mercredi. Il s'agit des chômeurs, dont l'allocation est versée le 2 du mois. Idem pour les salariés dont l'entreprise pratique le décalage de paie et qui vient de verser le salaire de décembre.

Les prochains sur la liste sont les retraités. Les pensions du régime général (la Cnav) sont versées le 8 du mois, ainsi que pour les agriculteurs (MSA) et les indépendants (RSI).

L'acompte contemporain pour les indépendants sera quant à lui prélevé le 15 janvier. Enfin, la grande majorité des salariés du privé et les fonctionnaires seront prélevé sur leur bulletin de paie à la fin du mois, soit à partir du 25 janvier.

Déclarer un changement de situation

Pour calculer le taux de prélèvement à la source, le fisc s'est appuyé sur votre déclaration d'impôt de 2018, qui rassemble vos revenus de 2017. Depuis, votre situation familiale comme professionnelle a pu changer et dans ce cas votre taux ne la reflète plus. 

Vous pouvez alors, à partir de ce mercredi, informer le fisc d'une naissance, d'un mariage ou d'une variation importante, à la hausse comme la baisse, de vos revenus. Il suffit de vous rendre sur votre espace personnel sur impots.gouv.fr et de cliquer sur le lien "Gérer mon prélèvement à la source".

"Sous deux mois on change votre taux, on vous rembourse l'argent que l'on vous devait" en cas de trop-perçu, a rappelé sur notre antenne le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin depuis le centre des finances publiques d'Amiens ce mercredi.

Si vous ne le faites pas tout de suite, pas de panique. Votre situation sera de toute façon régularisée, mais plus tard. Lors de votre prochaine déclaration de revenus au printemps, le fisc aura connaissance de votre situation. Votre taux sera actualisée à la fin de l'été.

Si vous rencontrez des difficultés pour modifier votre taux ou rencontrez une erreur sur votre prélèvement à la source, vous devez vous tourner vers l'administration fiscale. Un numéro non surtaxé a été mis en place: le 0809.401.401.

Jean-Christophe Catalon