BFM Eco

Taxe d'habitation: Le Maire propose aux "5% les plus riches" de faire un "effort supplémentaire"

Bruno Le Maire veut peser toutes les options mais veut des "options justes"

Bruno Le Maire veut peser toutes les options mais veut des "options justes" - Eric Piermont

Le ministre de l'Economie a évoqué deux "options" pour les 20% de ménages qui payent encore la taxe d'habitation. Reporter la suppression ou demander plus d'efforts aux 5% les plus riches.

"Nous sortirons de cette crise plus fort, mais aussi plus solidaire", a déclaré Bruno Le Maire ce jeudi matin sur France Inter. Il évoque notamment la taxe d'habitation. Revenant sur les déclarations du Président de la République du 14 juillet sur les 20% de ménages les plus aisés qui la payent encore, il a apporté des précisions.

"Le Président de la République a été clair, il parlé d'options. Nous allons étudier cela avec les parlementaires, c'est très important qu'ils soient associés", signale le ministre.

Parmi ces options, la possibilité de "séparer de ces 20% les 5% les plus riches à qui on demanderait un effort supplémentaire".

Autre possibilité, "prendre un peu plus de temps" pour les 20% des ménages les plus aisés parmi lesquels, beaucoup de personnes à revenus moyens, a précisé Bruno Le Maire.

" Nous allons peser toutes les options [...] les plus justes je dis bien les plus justes car ce sera le critère le plus important à mes yeux pour ensuite formuler des propositions au Président de la République et au Premier ministre", a indiqué Bruno Le Maire.

Au départ, l'engagement était de supprimer totalement cette taxe. Cette mesure est entrée en vigueur pour 80% des ménages. Pour les 20% restants, elle devait être supprimée par tiers en 2021 et 2022 pour une supression définitive en 2023.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco