BFM Business

Streaming vidéo: Disney passe le cap des 100 millions d'abonnés payants

La plateforme Disney+, qui a atteint lundi les 60,5 millions d'abonnés, va accueillir le film "Mulan" en exclusivité pour l'instant, après que sa sortie au cinéma a été retardée à plusieurs reprises.

La plateforme Disney+, qui a atteint lundi les 60,5 millions d'abonnés, va accueillir le film "Mulan" en exclusivité pour l'instant, après que sa sortie au cinéma a été retardée à plusieurs reprises. - NICK AGRO / AFP

À la faveur de la pandémie, qui a engendré de lourdes pertes financières, Disney franchit la barre des 100 millions d'abonnés payants à ses services de streaming vidéo, dont 60,5 millions pour la seule plateforme Disney+.

Le succès de ses services de streaming vidéo (Disney+, ESPN+ et Hulu) permet à Disney de limiter la casse alors qu'il a perdu 4,7 milliards de dollars (4 milliards d'euros) pendant le trimestre écoulé, à cause de la pandémie et notamment de la fermeture des parcs d'attraction fermés et de l'interruption des croisières.

Ses différentes plateformes de streaming vidéo totalisent désormais 100 millions d'abonnés payants, gagnés en partie grâce aux mesure de confinement et à la richesse de ses catalogues de films de contenus ainsi qu'à la saga des Star Wars.

La plateforme Disney+ a atteint 60,5 millions d'abonnés

À elle seule, la plateforme Disney+, principale rivale de Netflix (et ses 193 millions d'abonnés dans le monde), a atteint les 60,5 millions d'abonnés, atteignant son objectif minimal en termes d'abonnés quatre ans plus tôt que prévu.

Fort de ce décollage commercial rapide, ce service de streaming vidéo va aussi accueillir le film "Mulan" en exclusivité pour l'instant, après que sa sortie au cinéma a été retardée à plusieurs reprises et désormais repoussée sine die.

Le film "Mulan" sera diffusé en exclusivité sur Disney+

"Mulan" sera à la place disponible pour les abonnés de la plateforme Disney+ à partir du 4 septembre 2020, à condition de débourser 29,99 dollars supplémentaires.

Cette décision a été qualifiée "d'unique" par le PDG de Disney, Bob Chapek.

Et ce n'est pas fini: le groupe californien a annoncé mardi le lancement pour 2021 d'un nouveau service de streaming, sous la marque Star, qu'il a acquis auprès de Fox. La nouvelle plateforme proposera des contenus que Disney possède déjà, venus notamment d'ABC Studios, Fox Television, FX, 20th Century Studios et Searchlight. Elle sera entièrement intégrée à Disney+ dans de nombreux marchés.

F.B avec AFP