BFM Business

Retards de livraison du vaccin Pfizer en Norvège et en Europe

Des doses du vaccin Pfizer-BioNTech Covid-19 disponibles dans l'Est de la France depuis le 13 janvier 2021

Des doses du vaccin Pfizer-BioNTech Covid-19 disponibles dans l'Est de la France depuis le 13 janvier 2021 - SEBASTIEN BOZON © 2019 AFP

Selon Oslo, Pfizer va baisser les livraisons de vaccins à compter de la semaine prochaine. Berlin confirme et évoque des retards pour "3 à 4 semaines".

Le laboratoire américain Pfizer a averti vendredi d'une baisse "à compter de la semaine prochaine" des livraisons de vaccins anti-Covid vers la Norvège et l'Europe, le temps d'améliorer ses capacités de production, ont indiqué les autorités norvégiennes.

"La réduction temporaire affectera tous les pays européens", a indiqué l'Institut norvégien de santé publique (FHI). "Il n'est pour l'instant pas clair combien de temps précisément cela va prendre avant que Pfizer renoue avec une capacité de production maximale, qui sera portée de 1,3 à 2 milliards de doses" par an.

Six pays de l'UE expriment leur "sérieuse préoccupation" quant aux retards de livraison du vaccin Pfizer. De son côté, l'Allemagne confirme les retards de livraisons en Europe. Berlin vient de publier un communiqué précisant que les livraisons pour l'UE du vaccin Pfizer sont retardées pour "3 à 4 semaines".

Dans la foulée, Pfizer a assuré à l'UE que les doses promises au premier trimestre seraient livrées comme prévu.

Dans un communiqué, la firme américaine indique: "Pfizer met tout en œuvre pour livrer plus de doses de vaccin qu’initialement prévu, avec un nouvel objectif de 2 milliards de doses pour 2021. (...) Malgré cet effet temporaire sur les livraisons de fin janvier et début février, la quantité de doses disponibles pour les patients augmentera de façon significative dès la fin du mois de février et en mars".

Au total, les pré-commandes de Bruxelles à Pfizer-BioNTech représentent 500 millions de doses, assortis d'un option pour 100 millions supplémentaires

PS avec AFP