BFM Business
JMLECO

Le marché de la maîtrise des risques en pleine transition

[CONTENU PARTENAIRE] C’est durant l’ère industrielle au XIXe siècle qu’est né le besoin de maîtriser les risques. L’apparition des machines à vapeur a fait émerger la nécessité d’une utilisation sécurisée : c’est ainsi qu’est née Apave, tierce partie indépendante dotée d’expertises techniques fortes concernant les appareils à pression, qui a été missionnée pour vérifier la bonne performance des machines, mais surtout vérifier la bonne protection des salariés lors de leur utilisation. Philippe MAILLARD, Directeur Général du Groupe APAVE, nous fait part de sa vision de ce secteur en pleine transition.

Comment votre Groupe se positionne-t-il aujourd’hui dans ce secteur de la maîtrise des risques ?

Le groupe APAVE est riche de 150 années d’expérience dans le domaine de la prévention et de la maîtrise des risques au sens large. Fort de ses 12 600 collaborateurs, Apave exerce ses métiers en France (80 %) et à l’international (20%) principalement en Europe, Afrique, Asie du Sud-Est et Moyen Orient.

Le groupe APAVE œuvre sur le marché des TIC (Testing, Inspection, Certification) et possède un positionnement particulier : celui de « Tiers de Confiance ». Un marché en pleine croissance, dont les besoins augmentent chaque année et dont les métiers se transforment. En effet, les transitions industrielles, écologiques, énergétiques ou encore digitales, créent de nouveaux risques qu’il faut anticiper, maîtriser et gérer. Des métiers essentiels et pourtant insuffisamment connus !

Finalement, le principal défi d’Apave aujourd’hui est de mieux faire connaître ses métiers. Le Groupe, qui a engagé une nouvelle étape de son histoire avec un nouveau plan stratégique de développement ambitieux, recrute activement. Les besoins sont là, les embauches suivent chez Apave : plus de 1000 recrutements en 2021, et près de 1500 prévus pour 2022 dans des domaines aussi variés que l’électricité, la mécanique, la pression, la chimie, l’environnement, les énergies renouvelables...

Cette mutation de la société, Apave l’intègre en faisant évoluer ses expertises. Après avoir développé des compétences dans la maîtrise des risques techniques, humains et environnementaux, le Groupe vient d’ouvrir un 4e grand pan d’activité : la maîtrise des risques numériques. En effet, la digitalisation de la société et des activités de nos clients fait émerger de nouveaux risques et de nouveaux besoins. Le Groupe a ainsi développé des compétences face aux risques augmentés de piratage des données et d’intrusion dans les systèmes avec une nouvelle offre de service : test d’intrusion, formation de DPO (Data Protection Officer) et acteurs de la sécurité digitale, certifications et labellisation, etc. Face à ces enjeux et risques d’un caractère nouveau, l’ambition et le positionnement d’Apave ne change pas : « Notre métier, c’est de permettre à nos clients d’exercer le leur en toute sécurité. Nous faisons évoluer nos compétences pour y répondre efficacement. ».

Le groupe APAVE est par ailleurs un organisme de formation, leader en France, qui délivre des formations certifiantes et qualifiantes dans tous ses domaines cœur de métier que sont la prévention et la gestion des risques.

La maîtrise des risques est un marché confronté à de multiples transitions ; pouvez-vous nous expliquer comment elles impactent vos activités ?

Le premier défi est celui du vieillissement des infrastructures, que l’on parle des ouvrages d’arts (ponts, tunnels…) ou des actifs de production (usines…). Les risques associés doivent être connus, anticipés, et grâce aux nouvelles solutions intégrant de l’intelligence artificielle, nous sommes capables de prédire le comportement d’un actif, et donc d’en maîtriser les risques plus finement.

Le second défi est celui lié à l’urbanisation croissante qui engendre la construction de nouveaux bâtiments tertiaires, de nouvelles habitations et de nouvelles usines. Tant dans leur phase de conception, de construction ou d’exploitation, maîtriser les risques techniques, humains ou environnementaux est devenu une nécessité, voire une obligation dans certains pays.

Troisième défi, mais non des moindres, celui de la transition digitale. Les nouvelles technologies, les capteurs se développent partout, l’industrie évolue vers une industrie 4.0 avec les avantages mais également les risques associés, ce qui nous amène naturellement à nous positionner comme « tiers de confiance digitale ».

Nous devons également nous positionner dans le cadre de la transition énergétique : le développement des nouvelles énergies doit s’effectuer en toute sécurité.

Comment qualifieriez-vous les engagements de votre Groupe à l’égard de ces transitions ?

« Agir en acteur de confiance pour un monde plus sûr, durable et porteur de progrès partagé » : telle est la raison d’être du Groupe Apave.

Nous revendiquons haut et fort notre position d’indépendance et d’intégrité par rapport à nos clients ; nous exerçons une « mission de confiance », terme qui constitue d’ailleurs notre signature de marque.

La confiance est un élément clé de notre société d’aujourd’hui, où le besoin de réassurance des consommateurs est majeur. Nous le voyons tous quotidiennement. Ma conviction : le progrès de notre économie et la relation de confiance sont liés.

Nous exerçons notre mission de confiance à travers 5 métiers : l’inspection, la formation, la certification, les essais et mesures ainsi que le conseil et l’accompagnement technique. Ces métiers évoluent et se transforment pour répondre aux enjeux des transitions écologiques, industrielles et digitales. Ces différents métiers complémentaires nous permettent de conjuguer performance et sécurité, en ne perdant pas de vue qu’il n’existe pas de progrès sans sécurité !

Le groupe APAVE a démontré une belle actualité et un fort dynamisme ces 18 derniers mois : pouvez-vous nous en dire plus ?

Fort de nos 150 ans d’histoire, de nos expertises, d’un marché en croissance et de besoins client qui augmentent, Apave s’est donné l’ambition d’accélérer son développement et sa transformation. Pour cela, un nouveau plan stratégique à horizon 2025 a été défini et lancé début 2021. Il intègre une volonté de se développer activement par le biais d’acquisitions ciblées. Pour réussir cette ambition, nous avons accueilli PAI Partners au capital de notre Groupe, comme partenaire de croissance.

Notre dynamique d’acquisitions est une réalité, en témoignent les 8 acquisitions réalisées depuis un an :

● Eurocontrol, en novembre 2020, numéro 3 espagnol de la maîtrise des risques ;

● Tecno Piemonte, en 2021, acteur italien dans le secteur infrastructures et construction ;

● SixFoisSept et AxesSim, en 2021, pour renforcer la transition digitale du Groupe (jumeaux numériques et IA) ;

● Camas et Rhexis, organisme de formation professionnelle en sécurité et maîtrise des risques ;

● Oppida et LSTI, en septembre 2021 : APAVE lance, avec ces acquisitions, sa plateforme de gestion des risques numériques en cybersécurité.

Le début d’une dynamique qui va s’accélérer dans les prochaines années, pour constituer un Groupe plus solide, plus innovant, plus digital, qui s’attache à offrir, tant à ses clients qu’à ses collaborateurs, une expérience positive.

Ce contenu a été réalisé avec SCRIBEO. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCRIBEO