BFM Business

Rakuten France approuve le décalage du Black Friday pour soutenir les commerçants français

Sur BFMTV, le PDG France de Rakuten a annoncé sa volonté de soutenir le décalage de l'opération Black Friday.

La volonté de Bruno Le Maire de décaler le Black Friday reçoit un soutien de plus en plus large qui isole Amazon et les autres grandes plateformes de ventes en ligne. Après les enseignes de grande distribution, c'est au tour des places de marché (market place) françaises d'annoncer leur volonté de reporter l'opération soutenue par Amazon. Parmi elles, Rakuten France, ex-PriceMinister.

"Nous avons eu des échanges avec nos partenaires et il nous a paru raisonnable de répondre à l'appel à responsabilité du ministre que nous partageons", a déclaré sur BFMTV Fabien Versaveau, PDG France de Rakuten. "Nous nous orientons dans la trajectoire d'un décalage", a assuré le dirigeant.

Un système de click and collect

Concrètement, Rakuten désire coopérer avec les magasins partenaires qui vendent à travers sa plateforme en proposant aussi un système de click and collect. "C'est un partenariat gagnant-gagnant" avec les 8000 commerçants français qui vendent via la plateforme.

"Nous sommes spécialistes de la mise en relation entre commerçants et acheteurs français. Nous n'avons pas d'activité de vente en propre. Nous sommes à l'écoute des commerçants et nous ne pouvons pas réussir un Black Friday sans eux et encore moins contre eux", assure Fabien Versaveau.

En 2019, le Black Friday a généré 6 milliards d'euros répartis à 5 milliards dans les magasins physiques et 1 milliard sur Internet. 76% des achats concernent l'habillement, 58% le sproduits high tech et 28% les jouets. 7 Français sur 10 assurent vouloir en profiter pour acheter les cadeaux de Noël.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco