BFM Business

Sécurité dans le Cloud : comment aider les entreprises à protéger leurs activités en ligne ?

NETSKOPE

NETSKOPE - NETSKOPE

[CONTENU PARTENAIRE] Alors que des millions d’entreprises à travers le monde utilisent quotidiennement des applications cloud, une nouvelle étude réalisée par Netskope révèle qu’elles sont de plus en plus ciblées par les malwares. Un constat qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Le temps où les logiciels malveillants en voulaient avant tout aux programmes installés sur les ordinateurs et sur les serveurs des entreprises est révolu : c’est ce que révèle la dernière étude « Cloud Threat Report » présentée par Netskope, entreprise spécialisée dans la sécurité dans le cloud. La crise sanitaire actuelle pousse chaque jour de nouvelles entreprises à accélérer leur transition numérique, pour garantir un accès à des outils et des plateformes en ligne, notamment à leurs collaborateurs en télétravail. En 2020, le nombre d’applications cloud utilisées par les entreprises a augmenté de 20%, et les entreprises qui comprennent entre 500 et 2000 employés exploitent, en moyenne, 664 applications différentes dans le cloud chaque mois, dont seulement 1% sont connues, gérés par les équipes informatiques.

Si cette stratégie assure la continuité des activités, elle attire également les pirates informatiques, qui trouvent dans les solutions cloud de nouvelles cibles pour leurs pratiques malveillantes. Le résultat est sans appel : aujourd’hui, une campagne de phishing sur trois (33,5%) cible une application cloud destinée aux entreprises. Quant au volume de documents issus des suites Microsoft Office touchés par des malwares, ils ont augmenté de 58% en 2020. Les pirates se servent des solutions bureautiques dans le cloud pour infiltrer les entreprises, et permettre à des malwares tels que les ransomwares de faire de gros dégâts, qui peuvent coûter des millions d’euros aux sociétés touchées.

Le SASE, la solution pour les entreprises ?

Face à ce constat alarmant, les entreprises doivent prendre conscience de deux points essentiels. Le premier, c’est que les applications dans le cloud, aussi utiles soient-elles, ne sont pas toutes égales en matière de sécurité. Le second, c’est qu’il est nécessaire d’opter pour une protection adaptée aux besoins actuels : avec le développement massif du télétravail, l’objectif n’est pas seulement de protéger l’entreprise, mais surtout le collaborateur lui-même, face aux cybermenaces.

C’est là qu’intervient le Secure Access Service Edge, ou SASE, un modèle imaginé par Gartner en 2019. Là où l’ancien modèle de réseau/sécurité se focalisait sur la protection du centre de données au sein de l’entreprise, autour duquel gravitaient les utilisateurs, le SASE considère que c’est l’utilisateur qui est central. Ce nouveau schéma conceptuel est entièrement dicté par le fait que le cloud réécrit les codes en entreprise : les applications sont décentralisées et les cartes sont redistribuées. Les menaces ne ciblent plus un noyau dans l’entreprise, elles visent directement l’utilisateur : c’est donc lui qui doit être protégé.

La principale limite du SASE réside dans sa mise en place : les entreprises ayant démarré une transition numérique en misant sur le cloud n’ont pas nécessairement pris la mesure de l’importance d’une sécurisation adaptée. Pour bénéficier d’un système sécurisé performant, qui protège sans ralentir le trafic montant et descendant vers les applications cloud, il est pertinent d’adopter une solution adaptée le plus rapidement possible. C’est ce que propose Netskope.

Netskope Security Cloud, une protection de choix dans le cloud

Comme son nom l’indique, Netskope Security Cloud se focalise sur la protection des données dans le cloud, ainsi que sur la détection des menaces que l’on y trouve. La solution de Netskope est destinée à tous les types d’entreprises. Elle travaille en temps réel pour sécuriser efficacement leur transition digitale. Cela passe par une série d’outils poussés :

· La passerelle Web sécurisée Next Gen SWG, qui protège les données des utilisateurs où qu’ils soient et depuis n’importe quel équipement, en filtrant les sites Web et les applications cloud,

· Une solution CASB parmi les meilleures du marché, dotée de fonctionnalités en matière de protection des données, de détection des menaces et de contrôles d’accès,

· Cloud Security Posture Management, une solution permettant aux équipes SecOps de sécuriser efficacement leurs environnements clouds publics,

· Zero Trust, une solution cloud-native d’accès réseau, qui protège les applications privées hébergées dans le cloud public ou sur les datacenters des entreprises.

Netskope Security Cloud est une solution destinée à sécuriser les usages cloud des entreprises, et elle est elle-même basée dans le cloud, précisément au sein de NewEdge. Il s’agit du cloud sécurisé le plus grand et le plus performant taillé, sur mesure pour le SASE. En plus de protéger les entreprises des menaces de plus en plus vigoureuses présentes dans le cloud, Netskope le fait en accélérant le trafic, puisque NewEdge affiche une latence à un chiffre par milliseconde. Cela assure à ses clients une expérience utilisateur supérieure à l’échelle mondiale, en plus d’une sécurité en ligne parmi les meilleures du marché.

À l’heure où plus de 50% du trafic échappe aux radars de la sécurité en entreprise, et où la transition numérique est un enjeu majeur pour toutes les sociétés, se protéger des menaces qui viennent parasiter les innombrables avantages qu’affiche le cloud s’avère essentiel. À ce titre, Netskope Security Cloud se présente comme l’une des portes d’entrée idéales vers un usage sécurité et innovant de ces nouvelles applications en ligne.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec NETSKOPE. La rédaction de BFM BUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec NETSKOPE