BFM Business
BFM Business pro

Locataire : à quoi sert une assurance habitation ?

Emménagement : tout savoir sur l’assurance habitation

Emménagement : tout savoir sur l’assurance habitation - Shutterstock

Incendie, dégâts des eaux, cambriolage… L’assurance habitation protège le logement, prend en charge les risques locatifs et indemnise les victimes à hauteur du dommage subi. Pourtant, encore aujourd’hui, de nombreux locataires prennent encore le risque de vivre sans assurance, malgré les sanctions qui les guettent. À quoi sert vraiment une assurance habitation ? On vous dit tout !

L’assurance habitation : une obligation du locataire

Vous avez enfin trouvé la perle rare et allez bientôt emménager dans votre nouveau logement ? Locataire, il ne vous reste plus que quelques étapes avant d’entamer votre nouvelle vie. La prochaine, à faire juste avant de signer le bail, est de souscrire à une assurance habitation. Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, vous êtes soumis à cette obligation instaurée par la loi du 6 juillet 1989, qui impose à tout locataire de s'assurer pour prendre en charge les risques et les dégâts occasionnés dans le cadre de la location. Le locataire est ainsi tenu de présenter une attestation de son assurance habitation à son bailleur, qui peut en faire la demande chaque année et, surtout, de déclarer rapidement un éventuel sinistre à l’assureur en respectant les délais imposés par ce dernier.

Il est donc dans le plus grand intérêt du locataire d'avoir une assurance location au cas où sa responsabilité serait engagée. Responsabilité qui, selon certaines conditions, peut être écartée s’il est prouvé que la faute revient à autrui, soit au bailleur, à un tiers, ou un cas de force majeure. Quoi qu'il en soit, il est essentiel de rappeler l’importance d’être assuré.

Le locataire n’est pas le seul à devoir être assuré. En effet, il est fortement conseillé au propriétaire de s’assurer également, même si son locataire est assuré, afin d’éviter tout litige si sa responsabilité venait à être engagée lors d’un dommage. Par exemple, si la faute est attribuée au propriétaire suite à un vice caché ou en cas de vétusté et d’inaction de sa part, le propriétaire risque d’abord une mise en demeure puis des poursuites judiciaires (dans les cas extrêmes). Il est donc dans l’intérêt de chacun de s’assurer pour se protéger et être en mesure de réparer les dégâts rapidement.

Afin de prévenir le moindre problème, le locataire doit impérativement connaître les responsabilités qui lui appartiennent : au-delà des charges, du loyer, on retrouve donc la réparation des dégâts, l’assurance, mais aussi l’entretien courant des lieux, la gestion des nuisances.

Que couvre l’assurance habitation ?

En règle générale, l’assurance habitation comprend des garanties de base visant à protéger les biens et les individus. Que la responsabilité soit engagée ou que l’assuré soit la victime, l’assurance habitation couvre a minima la responsabilité civile des assurés, en cas notamment de dommages causés à un tiers dans le cadre privé. Mais elle couvre aussi les principaux risques : par exemple, après une fuite d’eau, une infiltration ou un incendie, l’assurance habitation vous indemnise pour les détériorations causées. En plus de ces incontournables, il est possible d’ajouter des options à vos garanties (bris de vitre, vol, vandalisme, etc.) en fonction de votre profil, de votre lieu de résidence, de votre conduite et de vos besoins. Des options qui seront très utiles pour les biens qui nécessiteront une réparation ou un remplacement avec des frais importants.

Comment choisir son assurance habitation ?

Comme pour une mutuelle ou une banque, il existe de nombreux organismes d’assurance proposant ce service. L’important est de choisir l’assurance habitation qui sera la plus adaptée à vos besoins. Pour bien la sélectionner, certains points sont à surveiller de près et nécessiteront davantage d’attention pour éviter de mauvaises surprises après signature et en cas de sinistre. Mais surtout, pour faire des économies et raccourcir vos factures mensuelles, la bonne méthode sera d’utiliser un comparateur d’assurances habitation pour ne pas passer à côté des meilleures offres et notamment éviter le piège de l’assurance avantageuse avec une couverture trop faible pour vos besoins.

Mais avant cela, voici les éléments qu’il faudra prendre en considération lors de votre recherche :

  • Les garanties couvertes
  • Les exclusions de garanties
  • Le plafond d'indemnisation
  • Le coût des franchises à payer
  • Les délais de carence
  • Le montant des cotisations
  • Les autres conditions générales et particulières
  • La prime d’assurance

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec AXA. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec AXA