BFM Business
BFM Business pro

Junior ISIT : quand la traduction aide à mieux comprendre le monde

Junior ISIT : quand la traduction aide à mieux comprendre le monde

Junior ISIT : quand la traduction aide à mieux comprendre le monde - Junior ISIT

En 2021, la revue psychanalytique internationale évoquait le travail de Louis Brunet, professeur à l’université du Québec de Montréal, pour qui la traduction ne peut se résumer à traduire des mots ni même des phrases. Dans « Lost in translation », l'auteur rappelle qu’une expression possède un réseau de significations implicites, pré conscientes, très différentes d’une langue et d’une région à l’autre. Junior-Entreprise, Junior ISIT, fait de la réflexion de Louis Brunet son mantra en accompagnant les entreprises dans leur compréhension du monde par les mots.

Traduire pour créer du lien

C’est avec son expertise dans six langues différentes : anglais, espagnol, allemand, italien, arabe et chinois, que la Junior-Entreprise de l’Institut de management et de communication interculturels (ISIT) accompagne les entreprises dans leur développement à l’étranger.

Son spectre s’étend de la rédaction web à la traduction, en passant par la rédaction de fiche pays afin d’expliquer son fonctionnement, sa culture et donner ses « best practices ». « Nous discutons avec l’entreprise afin de mieux cerner sa philosophie, d’identifier ses besoins et que cela se ressente à travers les mots. Nous l’accompagnons dans son voyage vers l’étranger afin d’apporter à la traduction une base de compréhension culturelle et interculturelle, pour créer du lien et permettre une vraie compréhension », indique Anaïs Vanhalst, Vice-présidente de Junior ISIT.

Ancrer sa philosophie dans le réel

Junior ISIT poursuit concrètement sa philosophie axée sur l’ouverture, la compréhension et l’échange. En effet, le management en interne à la Junior est collaboratif et chacune fait partie du Conseil d’administration. Dans cette optique, il est naturel qu’elle propose en plus de ses prestations d’expertise linguistique, du Conseil en ressources humaines, communication, marketing et interculturel.

La Junior-Entreprise organise d'ailleurs à Arcueil, du 11 au 13 novembre, un congrès européen, la JEE Autumn Conference, réunissant 200 Junior-Entrepreneurs de toute l’Europe. « C’est un événement international et interculturel comme on les aime ! », conclut la Vice-présidente.

Selon une étude réalisée par l’Insee, 85 % du chiffre d'affaires des grandes firmes est réalisé à l'étranger (1 030 milliards d'euros). Du côté des ETI et des PME, ce chiffre d’affaires représente respectivement 14 % (170 millions d'euros) et moins de 1 % (11 millions d'euros). Les entreprises s’internationalisent avec le besoin, pour certaines, de conseils afin de mieux prospérer. Cette problématique a d’ailleurs été identifiée dès 2008 autour de la Team France Export qui aide à l'exportation des acteurs publics et privés en France.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec OpenMédias. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec OpenMédias