BFM Business

Immobilier d’entreprise : le marché se porte bien !

-

- - -

"Face au phénomène de désertification qui touche le centre des villes de France, certaines enseignes font pourtant le choix de réinvestir le cœur des villes. En adaptant leur concept et en proposant de nouvelles solutions commerciales pour répondre à la demande, elles essaient de réinventer le commerce de proximité."

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFM Business

Bonne nouvelle pour tous les acteurs du secteur de l’immobilier d’entreprise : le marché se porte bien ! Entre le 1er janvier et le 30 juin 2018, le marché français de l’immobilier d’entreprise a bondi de 27% par rapport au premier semestre 2017, selon La Tribune. D'après l’étude publiée le 27 août par l'entreprise de conseil en immobilier Savills, l’immobilier d’entreprise représente un montant total de 12,5 milliards d’euros investis en France au premier semestre 2018.

Ces bons chiffres doivent toutefois être nuancés car ils sont largement portés par la région Île-de-France qui fait l’objet de grandes transactions immobilières telles que celles relatives au Grand Paris Express. Dans le détail, l'Île-de-France a attiré près des trois quarts de ces investissements hexagonaux, soit 73% des actifs immobiliers d'entreprise pour un montant de 9,162 milliards d’euros. Malheureusement, le reste du pays semble être à la traîne puisque le total des investissements dans l'immobilier d'entreprise des autres régions a chuté de 20% entre le 1er semestre 2017 et les 6 premiers mois de l’année 2018.
Si l’attractivité de l’immobilier s’observe dans toute l’Europe, Paris semble particulièrement bien tirer son épingle du jeu avec des investisseurs et capitaux étrangers de plus en plus nombreux. Sans surprises, le niveau exceptionnellement bas des taux d’intérêt stimule le marché de l’immobilier d’entreprise et les bonnes perspectives économiques semblent rassurer les investisseurs.
Parmi ces actifs immobiliers les plus ciblés : les bureaux d’entreprises avec 72 % des volumes investis. Les commerces, eux, perdent du terrain, en rompant avec les niveaux d’investissement de ces dernières années. Enfin, une tendance semble définitivement s’ancrer sur le marché : les espaces de coworking. En France, le marché a progressé de 80% entre 2016 et 2017, un succès qui s’observe dans toutes les grandes villes européennes.

Avec un rendement considéré comme bien supérieur à l’immobilier résidentiel, l’immobilier d’entreprise n’en finit pas de convaincre les investisseurs et les particuliers. En moyenne, on observe un rendement supérieur à 3 ou 4% et bien plus si les locaux concernés sont situés dans une zone très recherchée telle que Paris. En 2015, les SCPI d’entreprises - bureaux et commerces - ont rapporté 4,85% en moyenne, un chiffre particulièrement séduisant au regard de la rémunération du Livret A et des assurances vies.

Autre atout non négligeable qui pousse les investisseurs à investir dans l’immobilier d’entreprise : la diversité des offres. Qu’il s’agisse d’un bureau, d’un local, d’un entrepôt ou d‘un commerce, l’immobilier d’entreprise offre un large panel d’opportunités aux investisseurs avec des coûts bien différenciés selon le profil du bien recherché.

Ouvert aux particuliers qui souhaitent réaliser des investissements avantageux, l’immobilier d’entreprise permet de se constituer un patrimoine et de générer des revenus complémentaires plus qu’appréciables.