BFM Business

Pour le PDG de Moderna, "la vaccination va se poursuivre sur le très long terme" car le Covid-19 "ne disparaîtra plus"

Le président de Moderna, invité de BFMTV lundi soir, a indiqué que le laboratoire travaillait actuellement sur des rappels efficaces contre les variants du Covid-19.

Le directeur général du laboratoire Moderna, pionnier des vaccins contre le Covid-19, a fait savoir que son entreprise anticipait déjà la mise au point de rappels efficaces contre les variants. Invité du 22H Max de BFMTV ce lundi soir, Stéphane Bancel s'est dit convaincu que la vaccination allait "se poursuivre sur le très long terme", car "c'est un virus qui ne disparaîtra plus".

"Il faut qu'on vive avec comme la grippe, on sait très bien faire ça. Alors il y a une période d'un an ou deux qui va être un peu compliquée parce qu'on est pas capables de vacciner toute la planète", a déclaré le chef d'entreprise sur notre antenne. "On est dans un monde interconnecté aujourd'hui (...), et donc nous anticipons des variants qui vont revenir vers l'hémisphère nord à l'automne et l'hiver prochain et donc on sait que les rappels seront bien sûr très importants".

Moderna veut accélerer le rythme

Le vaccin de la start-up américaine, jugé efficace à 94.1%, a été homologué d'urgence vendredi dernier par l'OMS. Jeudi dernier, Moderna a fait savoir qu'il entendait accélérer le rythme et comptait "augmenter sa capacité de production mondiale à trois milliards de doses en 2022", soit environ deux fois plus que prévu jusqu'alors. "10 millions de doses" ont été livrées à l'Europe au premier trimestre 2021 et "un peu plus de 35 millions" devraient l'être au second trimestre.

Au micro de BFMTV, Stéphane Bancel a jugé "très important que les gens aient des rappels" d'ici cet hiver, afin d'être protégés contre les nouvelles mutations du virus. "Nous sommes convaincus scientifiquement que des rappels vont être importants, vu le déclin des anticorps qui a eu lieu chez les gens infectés naturellement et chez les personnes vaccinées", a-t-il affirmé. "On voit bien des personnes en Amérique latine, en Inde et qui ont des problèmes d'hospitalisation".

Des essais cliniques sur des rappels en cours

"Ce qu'on est en train de faire à Moderna, on devrait avoir les résultats des données cliniques dans quelques jours, c'est un rappel spécifique à ces variants. Nous sommes en train de tester trois stratégies différentes de rappel en essais cliniques sur des gens vaccinés l'année dernière", a encore expliqué le directeur du laboratoire.

Ce dernier a aussi précisé que Moderna était "en train de travailler avec l'Union européenne pour avoir ce rappel approuvé à la fin de l'été, début de l'automne de manière à pouvoir faire un rappel d'abord aux personnes vaccinées l'année dernière, qui je pense auront besoin d'un rappel".

Moderna, dont le vaccin a été l'un des premiers autorisés dans le monde occidental il y a quelques mois, compte "augmenter sa capacité de production mondiale à trois milliards de doses en 2022", a annoncé jeudi le groupe américain. C'est environ deux fois plus que prévu jusqu'alors par Moderna, qui compte aussi augmenter le rythme dès cette année. L'entreprise, qui tablait jusqu'alors sur un maximum de 600 millions de doses en 2021, pense maintenant pouvoir atteindre le milliard.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV