BFM Patrimoine

Carl Icahn touche le jackpot grâce à Netflix

Carl Icahn avait acquis 10% de Netflix, alors boudé par les investisseurs.

Carl Icahn avait acquis 10% de Netflix, alors boudé par les investisseurs. - Mat Szwajkos - AFP

L'investisseur américain a engrangé une plus-value totale avoisinant les 2 milliards de dollars en soldant sa participation dans le service de vidéo en ligne.

C’est ce qui s’appelle un coup bien senti. L'investisseur activiste Carl Icahn a engrangé une plus-value totale avoisinant les 2 milliards de dollars, en soldant sa participation dans le service américain de vidéo en ligne Netflix.

"Ai vendu ma dernière participation dans NFLX (le symbole boursier de Netflix, ndlr) aujourd'hui", a écrit mercredi l'homme d'affaires, 73 ans, dans un tweet sur son compte officiel.

Carl Icahn avait acquis environ 10% de Netflix, soit quelque 5,5 millions d'actions fin 2012, alors que le prix unitaire de l'action était de 58 dollars. Il avait ainsi déboursé quelque 321 millions de dollars. A l'époque, Netflix était boudé par les investisseurs qui s'interrogeaient sur ses perspectives de croissance.

Explosion du nombre d'abonnés Netflix

Mais le groupe a su rebondir grâce à des programmes originaux ainsi que des films et séries. Son nombre d'abonnés a explosé et dépasse désormais les 60 millions à l'échelle mondiale. Le groupe affiche en outre l'ambition d'être présent d'ici fin 2016 dans tous les pays du monde et vient notamment de lancer son service en Australie et en Nouvelle-Zélande, avant le Japon, annoncé pour cet automne.

En 2013, Carl Icahn a vendu la moitié de sa participation quand l'action était à 341 dollars. En 2014, il a cédé des titres supplémentaires et ne possédait plus que 1,41 million d'actions Netflix (2,33% du capital) au 31 mars 2015, selon des documents boursiers. En vendant ces actions au prix de clôture de mardi soir - 681,19 dollars - il a engrangé 960,5 millions de dollars. Au total sur trois ans, le milliardaire a donc empoché une plus-value de près de 2 milliards de dollars.

Y.D. avec AFP