BFM Patrimoine

Le Livret A a permis de financer 110.000 logements sociaux

Le fonds d'épargne de la CDC a financé 21 milliards d'euros de prêts

Le fonds d'épargne de la CDC a financé 21 milliards d'euros de prêts - -

La Caisse des dépôts a prêté 21 milliards d'euros en 2013 , a-t-elle annoncé ce jeudi 23 janvier. Ces prêts sont réalisés via son fonds d'épargne qui gère les encours du Livret A et du LDD.

La Caisse des Dépôts a annoncé, ce jeudi 23 janvier, avoir prêté en 2013 près de 21 milliards d'euros via son fonds d'épargne en faveur du logement social et des collectivités, soit 12% de plus qu'en 2012.

"Dans le contexte actuel, il est utile de rappeler que, grâce au système unique de transformation réalisée par le fonds d'épargne, l'épargne des Français est directement utile au développement des territoires et contribue à la croissance économique du pays", se réjouit Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la Caisse des Dépôts. Le fonds d'épargne gère les encours centralisés du Livret A et du Livret de développement durable (LDD).

Mais cela signifie aussi que les besoins en logements sociaux augmentent.

350 projets de la CDC

Dans le détail, les prêts traditionnels pour le logement social et la politique de la ville se sont élevés à 16,4 milliards d'euros l'an dernier, soit 10% de plus qu'en 2012.

Cela représente le financement de 110.000 logements ou places d'hébergement dans le parc social et la réhabilitation de 253.000, indique la CDC. En 2012, ce sont 105.000 logements ou places d'hébergement qui avaient été financés et 211.000 rénovés.

Sur l'enveloppe exceptionnelle de 20 milliards d'euros aux collectivités mise en place en 2013, plus de 3,5 milliards d'euros d'engagements et de 2 milliards d'euros de prêts ont été signés.

"Ce sont ainsi près de 350 projets que la Caisse des Dépôts a soutenus pour l'année 2013, dont plus des deux tiers concernent des petites communes", se félicite la caisse.

Toujours sur les enveloppes, un milliard d'euros de prêts a été accordé aux établissements publics de santé.

Diane Lacaze avec AFP