BFM Business

Milliardaire, aide-soignante... Qui sont les 4 touristes qui partent cette nuit dans l'espace?

La mission Inspiration4 de SpaceX va envoyer quatre astronautes amateurs durant trois jours dans l'espace.

"Cet automne Inspiration4 va envoyer des civils dans l'espace et vous pourrez être à bord." C'est avec ce spot diffusé à la mi-temps du Super Bowl que la société SpaceX d'Elon Musk a lancé la mission qui s'apprête à décoller ce mercredi du Kennedy Center de la Nasa.

Un appel inédit à aller dans l'espace vu par 100 millions d'Américains en février dernier et qui a permis de constituer l'équipage des quatre astronautes amateurs qui vont orbiter durant trois jours à 540 km de la surface du globe.

Alors que seulement 550 humains depuis le début de la conquête spatiale ont eu la chance d'aller dans l'espace, Elon Musk a souhaité marquer l'Histoire en envoyant des civils autour du globe. Les quatre astronautes sont des amateurs qui n'ont eu en tout et pour tout que quelques mois de formation. Durant leur périple, ils seront dans leur navette comme dans un véhicule autonome. Ils n'auront qu'à se laisser guider et profiter du spectacle.

Qui sont ces quatre chanceux qui s'apprête à décoller?

• Jared Isaacman, le milliardaire amateur de sensations fortes

Jared Isaacman
Jared Isaacman © AFP

Ce sera le capitaine de la mission. Et à la différence des trois autres membres d'équipage, Jared Isaacman a payé son billet pour l'espace (aux alentours de 50 millions de dollars selon le magazine Time). C'est que cet Américain de 38 ans peut se le permettre. Avec un patrimoine estimé à 2,4 milliards de dollars par Forbes, ce self-made-man a fait fortune dans le paiement. A 15 ans, il crée sa propre société dans le sous-sol de chez ses parents pour concevoir des sites web pour les entreprises locales. Un de ses premiers clients est une société qui vend des terminaux de paiements (Merchant Services Inc.) qui lui propose rapidement un poste.

A 16 ans, il abandonne le lycée et se lance donc dans le business. On est alors à la fin des années 90 et obtenir un terminal de paiement par carte est long, coûteux et fastidieux pour un petit commerce. Il démissionne au bout de quelques mois et fonde alors sa propre société (United Bank Card) pour proposer une offre de terminaux plus simple et moins coûteuse. Alors qu'il fallait un mois à un commerçant pour obtenir un terminal, sa société réduit le délai à un jour.

Avec le boom de l'internet au début des années 2000, sa société décolle et multiplie les rachats. En 2017, après le rachat de la société Shift4 Corporation, sa société prend le nom de Shift4 Payment et est introduite eu Nasdaq en 2020. Elle gère aujourd'hui plus de 200 milliards de dollars de paiements par an et a des clients prestigieux comme les hôtels Hilton et Four Seasons et les chaînes de fast-food KFC et Arby's.

En parallèle, Jared Isaacman se consacre à sa passion: l'aviation. Il cofonde en 2012 Draken International, une entreprise basée en Floride qui forme des pilotes pour les forces armées américaines, il passe lui-même son brevet de pilote et obtient même la certification pour les avions militaires. Il rachète ainsi en 2020 un MiG-29 russe ayant appartenu à Paul Allen, le défunt cofondateur de Microsoft.

Le futur astronaute détient même un record du monde. En avril 2009, il boucle un tour du monde dans un jet léger en 61 heures et 51 minutes, battant le précédent record de plus de 20 heures. 61 heures c'est à peu près le temps que Jared Isaacman s'apprête à passer dans l'espace. Sauf que là c'est 50 fois le tour de la Terre qu'il effectuera.

• Hayley Arceneaux, l'assistante médicale qui a vaincu un cancer

Hayley Arceneaux, 29 ans, la plus jeune astronaute de la mission.
Hayley Arceneaux, 29 ans, la plus jeune astronaute de la mission. © SpaceX

En payant son billet pour l'espace, Jared Isaacman a expliqué son initiative était aussi une opération caritative visant à récolter 200 millions de dollars pour le St. Jude Children’s Research Hospital, un centre situé à Memphis qui traite les maladies graves infantiles. L'homme d'affaires qui a fait un don de 100 millions de dollars à l'hôpital a choisi de recruter un membre de l'équipe du centre de recherche.

C'est ainsi qu'Hayley Arceneaux a été sélectionnée. Âgée de 29 ans, la jeune femme sera la plus jeune à bord de la capsule Crew Dragon et la première personne survivante d'un cancer à s'envoler pour l'espace.

Alors qu'elle n'était âgée que de 10 ans, on lui a diagnostiqué un ostéosarcome (un type de cancer des os). Soignée dans l'hôpital dans lequel elle exerce aujourd'hui en tant qu'assistante médicale, Hayley Arceneaux garde des séquelles de sa maladie. Une prothèse constituée de tiges métalliques remplacent les os de sa jambe gauche.

"Je n'aurais jamais pensé que j'irai dans l'espace, je voudrais inspirer les autres patients à rêver en grand et ne pas se limiter eux-mêmes, explique-t-elle dans une vidéo. J'espère leur montrer que tout est possible."

• Sian Proctor, la professeure de géologie qui rêvait de devenir astronaute

Sian Proctor
Sian Proctor © Wikipedia

Elle sera la quatrième Afro-américaine dans l'espace. Âgée de 51 ans, Sian Proctor réalise enfin son rêve. Par deux fois, cette scientifique spécialisée dans la géologie et la planétologie avait échoué à devenir astronaute. Professeure de sciences de la vie et de la Terre et fille d'un ingénieur de la Nasa, Sian Proctor a passé son brevet de pilote dans le but de devenir astronaute.

Après les échecs à la Nasa (dont le dernier en 2009), l'Américaine se fait un nom dans le monde scientifique et apparaît même dans plusieurs documentaires scientifiques en tant qu'experte.

Pour remporter sa place au sein de la mission de SpaceX dont elle sera officiellement la pilote, Sian Proctor a candidaté avec une vidéo. Dans la capsule, elle compte emporter des dessins de ses élèves et de la peinture pour faire des aquarelles de l'espace.

• Christopher Sembroski, le vétéran de l'Irak qui travaille dans l'aéronautique

Christopher Sembroski
Christopher Sembroski © SpaxeX

Pour lui la préparation au voyage n'aura pas été une partie de plaisir. Dans le documentaire Netflix consacré à la mission, on peut voir Christopher Sembroski vomir dans un sac à la fin de l'épouvante épreuve de la centrifugeuse.

Bien qu'ancien de l'US Air Force, ce père de famille de 42 ans qui a servi en Irak au milieu des années 2000 était en charge de l'entretien des missiles balistiques intercontinentaux.

Aujourd'hui ingénieur spécialisé dans le traitement de données pour l'avionneur Lockheed-Martin, Christopher Sembroski va donc s'envoler pour l'espace qu'il observe au télescope depuis son plus jeune âge. Il pourra remercier son ami de fac. Car ce n'est pas lui qui a remporté le concours pour la mission Inspiration4 mais un ancien camarade de l'Université aéronautique Embry–Riddle où il a étudié. Mais ce dernier a décliné et a préféré donner son billet à son Christopher Sembroski qu'il savait être passionné d'espace. Un cadeau à 50 millions de dollars.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco