BFM Business

Le PIB américain plonge de 31,7% au 2e trimestre en rythme annualisé

Drapeau USA (Photo d'illustration)

Drapeau USA (Photo d'illustration) - Brendan Smialowski / AFP

C'est sans précédent depuis la fin de la seconde guerre mondiale mais c'est un peu mieux que la première estimation à -33%.

La chute est brutale. En seconde estimation, le PIB des Etats-Unis s'est effondré de 31,7% au deuxième trimestre, en rythme annualisé. Du jamais vu depuis l'après guerre.

Pour rappel, la mesure utilisée aux Etats-Unis pour estimer la croissance est l'évolution en rythme annualisé, qui compare le PIB à celui du trimestre précédent, et projette l'évolution sur l'année entière à ce rythme. Elle diffère du glissement annuel, qui compare le PIB à celui du même trimestre de l'année précédente. 

Récession

Les Etats-Unis sont donc officiellement en récession, après deux trimestres de baisse du PIB (il s'est contracté de 5% au 1er trimestre). Cette chute est moins importante que la première estimation donnée en juillet dernier à -32,9%.

Pour l'ensemble de l'année 2020, la baisse attendue est de 6,5%, avant un rebond de 5% en 2021 et une croissance plus modeste (3,5%) l'année suivante, selon les prévisions publiées début juin par la Banque centrale américaine.

Bonne nouvelle néanmoins sur le terrain de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont légèrement baissé et sont conformes aux attentes des analystes, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Du 16 au 22 août, un peu plus de 1 million de personnes se sont inscrites au chômage, soit 98.000 inscriptions de moins que lors de la semaine précédente. Les analystes tablaient également sur une baisse à 1 million de nouvelles demandes.

Après être tombées début août sous la barre symbolique du million pour la première fois depuis le mois de mars, les demandes d'allocations chômage étaient repassées au-dessus du million à la mi-août.

OC avec AFP