BFM Eco

Amendes, factures, impôts: ce que vous pouvez payer au bureau de tabac depuis ce mardi

Les Français peuvent régler leurs impôts, leurs amendes mais aussi leurs factures de crèche, de cantine ou d'hôpital dans les bureaux de tabac, en espèces ou par carte bancaire.

Les Français peuvent régler leurs impôts, leurs amendes mais aussi leurs factures de crèche, de cantine ou d'hôpital dans les bureaux de tabac, en espèces ou par carte bancaire. - Pascal Pavani-AFP

5100 bureaux de tabac devraient proposer le paiement des factures, amendes et impôts à compter de ce mardi.

Expérimenté depuis plusieurs semaines dans 18 départements, le paiement des impôts, amendes ou encore des factures (crèche, cantine, hôpital...) au bureau de tabac est généralisé depuis ce mardi sur tout le territoire, rapporte Europe 1. Au total, 5100 buralistes devraient proposer ce service dans 3400 communes.

Pour en profiter, il suffira d’apporter sa facture dans l'un de ces points de contact où le buraliste flashera le QR code présent sur le document à l’aide de son terminal. Le client pourra ensuite payer dans la limite de 300 euros s'il règle en liquide et sans limitation s'il opte pour le paiement par carte bancaire.

Le solde des impôts (impôts sur le revenu, taxe foncière, taxe d’habitation, etc.) peut lui aussi être payé au bureau de tabac à condition que le montant ne soit pas supérieur à 300 euros, quel que soit le mode de paiement utilisé par l'usager.

Diversification de l'activité

Cette mesure, mise en oeuvre par le ministère de l'Action et des comptes publics, doit permettre de compenser les fermetures de certains services publics en zone rurale comme les trésoreries, tout en permettant aux buralistes de diversifier leur activité.

Un partenariat a été noué entre les buralistes et la Française des Jeux. En effet, les bureaux de tabac peuvent utiliseront le terminal leur sert à valider les bulletins de jeux, pour scanner les codes-barres figurant sur différents documents (avis d’impôt, facture, etc.). Environ 2 millions de factures par an pourraient être réglées dans ces points de contact de proximité.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco