BFM Business

Le gouverneur de la Banque de France rappelle qu'il faudra rembourser la dette à partir de 2022

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, rappelle que si la crise impose des plans d'aides exceptionnels, la France devra lancer un plan de désendettement dès 2022.

Jeudi 10 décembre, les 25 membres du conseil des gouverneurs ont décidé de muscler le programme de rachats de dette privée et publique (PEPP) lancé en urgence face à la première vague du Covid-19, en mars. L'enveloppe du programme est portée à 1850 milliards d'euros, en hausse de 500 milliards et disponible jusqu'en mars 2022, soit neuf mois de plus que prévu.

Pour François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, cette décision est nécessaire.

Notre objectif a été de prendre des décisions adaptées [à l'ampleur de la crise, NDLR] et nous l'avons fait, a-t-il expliqué ce vendredi sur BFM Business. La crise va durer plus longtemps que prévu et donc nous prolongeons nos programmes".

"Il est rare qu'un gouverneur justifie l'endettement, mais face à la crise, il est justifié. La France, comme l'Allemagne ou les autres grands pays, a répondu par un soutien exceptionnel", poursuit François Villeroy de Galhau.

"Stabiliser" les dépenses publiques dès 2022

Toutefois pour le gouverneur, cette situation ne doit pas masquer l'endettement historique et problématique de la France.

Nous serons à 120% de dette à la fin de l'année. Mais le problème, ce n'est pas tant les 20% supplémentaires de 2020, mais les 100% d'avant le Covid. Nous n'avons pas profité des années meilleures pour nous désendetter à la différence de ce qu'a fait l'Allemagne ou d'autres pays européens".

Selon François Villeroy de Galhau, il faudra faire face à cette réalité après la crise sanitaire "quelque part en 2022". Il conseille qu'à ce moment, il faudra mener une stratégie de désendettement. "Soyons clair ça implique enfin une stabilisation de nos dépenses publiques qui sont les plus élevées du monde".

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco