BFM Business

Le cochon, nouveau levier de croissance pour Huawei

Alors que ses ventes de smartphones ont plongé, le géant chinois veut désormais apporter son expertise en intelligence artificielle aux élevages de cochons.

Huawei se lance dans le cochon ! Ou plutôt dans l'aide aux éleveurs de cochons en Chine alors que le pays a traversé en 2019 une grave crise sanitaire, liée à la peste porcine. Intelligence artificielle, reconnaissance faciale pour détecter les maladies, analyser leur croissance, leur régime alimentaire… L’objectif de Huawei est ainsi de moderniser les fermes chinoises et être au cœur de l’agriculture 2.0.

Et ce n’est pas un hasard si Huawei a opté pour ce secteur. La Chine dispose de la plus grande industrie porcine du monde et abrite même la moitié des porcs vivants sur la planète.

"L'élevage porcin est un autre exemple de la manière dont nous essayons de revitaliser certaines industries traditionnelles avec des technologies TIC (technologies de l'information et des communications) pour créer plus de valeur pour les industries de l'ère 5G", a souligné un porte-parole de la marque.

D’ailleurs, le géant de la tech Alibaba va, lui aussi, lancer des technologies pour les cochons, tout comme JD.com.

Pour trouver de nouvelles sources de revenus, Huawei planche aussi sur de nombreux projets dans la tech : cloud computing, ordinateurs et tablettes, voitures intelligentes…

Car Huawei ne peut plus compter seulement sur son activité télécom. Mis à mal par l'administration Trump, le groupe pourrait être contraint par exemple à réduire sa production de smartphones de 60% cette année. Et il semble peu probable que l’administration Biden raye Huawei de la liste noire des Etats-Unis.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business