BFM Business

Lagardère: vers un proche accord concernant l'avenir du groupe?

Arnaud Lagardère

Arnaud Lagardère - Éric Piermont - AFP

La structure de gouvernance du groupe pourrait changer, selon les informations du Point et des Échos.

Les actionnaires du groupe Lagardère seraient sur le point de parvenir à un accord sur l'avenir et la gouvernance du groupe, selon les informations du Point et des Échos publiées ce samedi en fin de journée.

Le document n'a toutefois pas encore été signé, note Le Point, qui relève encore "plusieurs pierres d'achoppement", et les tractations sont toujours en cours. Des discussions se tiennent depuis plusieurs mois.

Ce projet d'accord porterait sur la structure de gouvernance du groupe, et mettrait un terme au statut de commandite de la société, qui crée deux types d'associés, ce qui transformerait le groupe en société anonyme.

Le dirigeant Arnaud Lagardère, actuellement gérant commandité de Lagardère, pourrait ainsi devenir PDG du groupe, souligne Le Point, qui indique que ce dernier aurait obtenu l'assurance de rester à la tête du groupe jusqu'en 2026, soit encore cinq ans.

Vers un accord dans les prochains jours?

Selon Les Échos, un conseil de surveillance de Lagardère pourrait se tenir ce lundi. Les changements, s'ils aboutissent, pourraient donc être entérinés dès cette semaine.

Ce présent accord ne devrait pas permettre le démantèlement du groupe, notamment présent dans l'édition avec la filiale Hachette, les magasins de duty free et les médias, avec des titres de presse comme Paris Match ou le Journal du dimanche ou la station de radio Europe 1.

Contacté par l'hebdomadaire et le quotidien, Lagardère n'a pas commenté ces informations.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV