BFM Business

L'Italie lance les premiers vols "Covid-free" entre l'Europe et les États-Unis

Le gouvernement italien a décidé de reporter la vente de la compagnie aérienne Alitalia. (image d'illustration)

Le gouvernement italien a décidé de reporter la vente de la compagnie aérienne Alitalia. (image d'illustration) - Pascal Pavani - AFP

La compagnie aérienne Alitalia avait déjà annoncé en septembre les premiers vols "Covid-free" entre Rome et Milan. Elle s'allie cette fois avec l'américaine Delta Airlines.

L'Italie va lancer le premier couloir aérien "Covid-free" entre l'Europe et les Etats-Unis pour les passagers dont le test de dépistage du Covid-19 est négatif, supprimant ainsi l'obligation de quarantaine pour les nouveaux arrivants. Aeroporti di Roma (ADR), gestionnaire de l'aéroport de Rome Fiumicino, a annoncé ce jeudi dans un communiqué un accord entre les compagnies aériennes italienne Alitalia et américaine Delta Air Lines pour des vols spéciaux entre certaines villes nord-américaines et la capitale italienne à partir de décembre.

Des couloirs aériens similaires seront également testés entre Rome et les villes allemandes de Munich et Francfort, selon la même source. Cette initiative fait suite au lancement, en septembre, de vols intérieurs Covid-free entre Rome et la capitale financière italienne Milan.

Tests au départ et à l'arrivée

"Les nouveaux protocoles de voyage, prévus à titre expérimental sur les vols des États-Unis vers Fiumicino (...), seront progressivement proposés aux passagers dès décembre", selon le communiqué. "La phase expérimentale visera à évaluer l'efficacité et la fonctionnalité du nouveau mode de voyage, dans le but de le rendre plus largement disponible en vue de la saison d'été 2021", précise ADR.

Le gestionnaire prévoit que les voyageurs arrivant de l'aéroport JFK de New York et ceux de Newark et Atlanta aux États-Unis pourront éviter la quarantaine obligatoire pour les personnes provenant des Etats-Unis en effectuant un test 48 heures avant le départ et un autre à l'atterrissage à Rome. L'aéroport romain propose déjà des tests antigéniques rapides pour les passagers à l'arrivée, dont le résultat est connu en 30 minutes.

P.L. avec AFP