BFM Business

L'indemnisation des chômeurs en fin de droits pourrait être prolongée

Pôle emploi. (image d'illustration)

Pôle emploi. (image d'illustration) - Philippe Huguen - AFP

Ce prolongement exceptionnel avait déjà été appliqué lors du premier confinement.

Alors que les chiffres du chômage flambent, le gouvernement pourrait décider de prolonger l'indemnisation des chômeurs en fin de droits dont les allocations se termineront pendant ce second confinement.

Ce prolongement exceptionnel avait déjà été appliqué lors du premier confinement. Il avait alors concerné environ 200.000 chômeurs pour un coût de 500 millions d'euros. Cette fois, 65.000 personnes pourraient en profiter, avancent Les Échos.

Un coût de 500 millions d'euros lors du 1er confinement

Selon nos confrères qui citent des sources concordantes, la mesure pourrait être évoquée ce jeudi lors d'une concertation avec les partenaires sociaux sur l'avenir de la réforme de l'assurance-chômage.

Rappelons que cette dernière a une nouvelle fois été reportée de 3 mois, soit jusqu'au 1er avril 2021 compte tenu du contexte sanitaire et économique. Mais le gouvernement qui refuse de remettre en cause la "philosophie" de la réforme, s'est dit depuis prêt à en bouger certains "paramètres".

"Le gouvernement souhaite mener à bien cette réforme", a néanmoins insisté la ministre du Travail, Élisabeth Borne. Un discours confirmé par le Premier ministre Jean Castex, le gouvernement "n'entend pas renoncer" à la "réforme majeure" de l'assurance-chômage, a-t-il déclaré.

OC