BFM Business

L'agriculture française a "toujours été à la pointe" de l'innovation, selon le président d'Ynsect

Le co-fondateur et président d'Ynsect, Antoine Hubert, était l'invité ce mercredi matin de Good Morning Business sur BFM Business.

La French Tech en pointe dans les insectes. La start-up tricolore Ynsect, spécialisée dans l'élevage des insectes et leur transformation en nutriments, a annoncé mardi une nouvelle levée de fonds de 190 millions d'euros. En moins de 10 ans, Ynsect est devenu le leader mondial de la filière grâce à l'utilisation de la robotique ou de l'intelligence artificielle dans ses "usines verticales". Son co-fondateur et président Antoine Hubert était l'invité ce mercredi matin de Good Morning Business. Comment expliquer cette avance française face aux Etats-Unis ou à la Chine?

L'Europe est très dépendante de l'Amérique pour ses protéines. On a un problème fondamental [de fournisseurs] faisant obstacle à la souveraineté européenne et française. On parle beaucoup du soja. Du fait de cette tension depuis des décennies, il y a sûrement plus de projets de recherche pour essayer de localiser des protéines", estime Antoine Hubert sur le plateau de BFM Business.

Le co-fondateur souligne également la capacité d'innovation de l'agriculture française, qui a "toujours été en pointe". "Tout cela, plus l'écosystème French Tech et le crédit d'impôt recherche, fait que Ynsect est français et ce n'est pas si étonnant", assure-t-il.

Relance et protéines

Le gouvernement a par ailleurs prévu 100 millions d'euros dans le plan de relance pour la mise en œuvre d'un "plan protéines", notamment végétales, posant les bases d'une indépendance française en la matière.

Le déficit français de l'agriculture, ce sont surtout les fruits et légumes, les produits de la mer et les protéines. La balance commerciale est majoritairement déficitaire, confirme Antoine Hubert. Etre capable de produire plus de protéines localement, avec des insectes ou du soja français, ça fait partie de la stratégie de l'Etat, de la stratégie de l'Europe".
J. B.