BFM Business

Wuhan, la plus francophile des villes chinoises

Air France a été la première compagnie aérienne à programmer une ligne directe entre Paris et Wuhan.

Air France a été la première compagnie aérienne à programmer une ligne directe entre Paris et Wuhan. - -

Renault et Dongfeng scelleront officiellement leur alliance le 16 décembre dans cette ville. Une centaine d'entreprises françaises, parmi lesquelles Renault, officient déjà dans la cité emblème de la coopération franco-chinoise.

Pékin a donné son accord à la création d'une coentreprise entre Renault et Dongfeng. Une cérémonie de signature aura lieu à Wuhan, au centre de la Chine, le 16 décembre. Cette ville, méconnue du grand public, est pourtant la ville chinoise la plus francophile.

Il y a un an, Air France était la première compagnie aérienne à programmer une ligne directe entre l'Europe et Wuhan. Tout un symbole. Cette ville industrielle, sans charme particulier, et jumelée à Bordeaux, compte une importante présence française.

PSA précurseur

A l'origine, c'est le Général de Gaulle en 1966 qui, avec le Premier Ministre de Mao, a décidé de faire de Wuhan la ville modèle de la coopération franco-chinoise. Dans les années 80, une coopération universitaire a été initiée. Le département français de Wuhan est depuis très réputé en Chine.

PSA fut un des premiers grands industriels de l'Hexagone à s'y installer. C'est aujourd'hui son premier site de production mondiale. Alstom et Seb y ont aussi implanté des usines stratégiques. Près de 100 entreprises tricolores officient à Wuhan, drainant à elles seules 40% des investissements français en Chine.

Tous ceux qui ont fait le choix de Wuhan sont aujourd'hui aux premières loges du business. D'ici à 2020, la ville devrait passer de 9 à 30 millions d'habitants.

Mathieu Jolivet