BFM Business

Trump attendra janvier pour passer la main à ses enfants

Donald Trump veut se focaliser sur ses fonctions de président

Donald Trump veut se focaliser sur ses fonctions de président - Don Emmert - AFP

Le président élu a fait savoir lundi qu'il avait décidé de repousser à janvier ses annonces portant sur son retrait des affaires pour éviter tout conflit d'intérêt. Ses deux enfants administreront l'ensemble de ses activités.

Donald Trump reporte l'échéance à plus tard. Le président élu devait annoncer jeudi 15 décembre les mesures qu'il comptait prendre pour éviter tout conflit d'intérêt avec sa future fonction de président des États-Unis.

Cité par Reuters, son porte-parole, Sean Spicer, a déclaré que l'annonce serait "finalement faite en janvier", Donald Trump préférant pour le moment se concentrer pour composer son administration et nommer les dirigeants des grandes agences.

Néanmoins, sur Twitter, Donald Trump a déjà fait savoir qu'il "quitterait toutes ses responsabilités dans ses différentes entreprises avant le 20 janvier (date de son investiture à la Maison Blanche) afin de pouvoir se consacrer pleinement à la présidence".

Ses activités seront confiées à deux de ses enfants (Don et Eric) ainsi qu'à des "directeurs". Il assure également qu'aucun "deal" ne sera effectué durant son mandat.

Donald Trump est actuellement à la tête d'un véritable empire immobilier (et d'une fortune évaluée à 3,7 milliards de dollars par Forbes mais de 10 milliards, selon lui-même). Ce qui laisse présager de possibles conflits d'intérêts. L'exemple le plus souvent cité est le cas de Deutsche Bank. Pour bâtir son empire, le milliardaire américain a beaucoup emprunté auprès de la banque allemande (2,5 milliards de dollars depuis 1998 selon le Wall Street Journal) alors que cette dernière est actuellement dans le viseur du DoJ, le département de la Justice.

J.M.