BFM Business

Tensions entre Washington et Pékin : repli modéré à Wall Street, les bourses européennes dans l'attente

-

- - -

La Bourse de New York a terminé en petite baisse lundi, limitant finalement les pertes après avoir été secouée plus fortement par le brusque durcissement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Les déclarations de Donald Trump auront eu un impact modéré sur Wall Street lundi. En effet, la Bourse de New York a terminé en petite baisse lundi. En effet, l'indice Dow Jones a perdu 66,47 points, soit 0,25%, à 26.438,48. Le S&P-500, plus large, a cédé 13,17 points, soit 0,45%, à 2.932,47. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 40,71 points (-0,50%) à 8.123,29 points. Les marchés ont pourtant été secoués plus fortement en cours de séance.

Donald Trump avait menacé dimanche sur Twitter de relever dès vendredi les droits de douane sur 200 milliards de dollars (178,5 milliards d'euros) de produits chinois importés aux Etats-Unis et d'en taxer 325 milliards de plus. Il a enfoncé le clou lundi avec un nouveau message dans lequel il dénonçait le déficit commercial américain avec la Chine, disant vouloir mettre un terme à cette situation.

Ce regain de tension sur le commerce international a fait vaciller tous les grands marchés mondiaux: la Bourse de Shanghai a fini la journée en baisse de 5,56% et en Europe, l'indice Stoxx 600 a cédé jusqu'à 1,59% en séance.

Pékin n'a pas réagi directement aux déclarations de Trump, le ministère chinois des Affaires étrangères se contentant de préciser que les préparatifs du déplacement d'une délégation à Washington se poursuivaient, prévu mercredi, sans préciser si le vice-Premier ministre chinois Liu He en ferait partie.

La menace de Trump a fait perdre jusqu'à 1,6% au S&P-500 en cours de séance et entraîné un mouvement vers les obligations du Trésor américain qui s'est soldé par une baisse des rendements. Mais le S&P a réduit ses pertes en cours de séance, certains investisseurs continuant à espérer un accord rapide malgré tout.

La séance perturbée en Europe

Même si elles ont réduit leurs pertes en fin de séance, les Bourses européennes ont elles aussi fini en net repli, les marchés actions ayant été pris par surprise par le changement de ton de Donald Trump sur le commerce avec la Chine.

À Paris, l'indice CAC 40 a perdu 1,18% à 5.483,52 points, sa plus forte baisse en pourcentage depuis le 22 mars, après avoir cédé en matinée jusqu'à 2,28%. A Francfort, le Dax a reculé de 1,01% et es marchés londoniens étaient fermés, la journée étant fériée au Royaume-Uni. L'indice EuroStoxx 50 a cédé 1,13%, le FTSEurofirst 300 0,94% et le Stoxx 600 0,88% après avoir abandonné jusqu'à 1,59%.

Ce mardi, tous les regards seront braqués sur les Etats-Unis et l'avancée des négociations entre Washington et Pékin.