BFM Business

Super-riches : 1426 milliardaires cette année

-

- - -

Il y a cette année 1426 milliardaires en dollars. Dans les 20 personnes les plus riches, il y a 2 Français. On est en présence de chiffres astronomiques. Comment peut-on atteindre de telles fortunes ?

Il y a en général deux phases. Une phase de conquête où on gagne beaucoup d’argent par un projet industriel ou commercial qui trouve une forte demande. Puis ensuite, l’argent appelle l’argent. Le seul fait de placer son épargne permet de générer de nouveau des revenus considérables. Les riches des pays émergents sont dans la première catégorie. Ceux des pays occidentaux se répartissent entre les deux. Pour devenir riche il faut de l’audace et de la chance. Pour le rester il faut éviter l’audace et contenir la malchance.

Il y a maintenant en Chine des patrimoines qui dépassent ceux de la plupart de nos riches. C'est le nouvel eldorado ?

C’est surtout un pays qui rattrape le temps perdu. Les communistes avaient pris le pouvoir en Chine sur la base d’une ambiguïté. Ils attiraient à eux des gens qui rêvaient de grandeur nationale face aux Japonais et aux Occidentaux. Mais ils leur ont imposé une dictature économique et politique violente et appauvrissante. Depuis 1979, ils ont corrigé le tir, se contentant d’être nationaliste et laissant le système économique se développer. Ce que montre l’aventure chinoise, c’est que l’élévation du niveau de vie général passe par l’apparition d’une classe de super-riches.

Quest-ce qui pourrait menacer les riches en question ?

Dans le monde, ce qui redistribue les richesses ce sont les nationalisations et les régimes de spoliations. Depuis l’effondrement du communisme, ce n’est plus tellement d’actualité. La deuxième menace c’est l’inflation qui lamine les patrimoines notamment financiers. Et puis bien sûr il y a les impôts. Mais contrairement aux déclarations enflammées de certains de nos dirigeants, les riches sont aussi civiques que le reste de la population. Parmi eux, il y en a qui fraude. Il y a ceux qui fuient. Mais le plus souvent, il y a ceux qui paient leurs impôts en faisant en sorte de limiter la casse dans le cadre légal mais tout en ayant la conviction qu’il est de leur devoir de s’associer à l’effort commun.

>> Si vous étiez riche, quitteriez-vous la France ?

Le titre de l'encadré ici

|||SPECIAL RETRAITES : Posez toutes vos questions à notre expert, en cliquant ici

Jean-Marc Daniel