BFM Business

Pour Bernanke, la stabilité économique "est une arme à double tranchant"

Ben Bernanke estime que les marchés financiers prennent des risques en période de stabilité

Ben Bernanke estime que les marchés financiers prennent des risques en période de stabilité - -

Le président de la Réserve fédérale a estimé, ce vendredi 10 mai, que la stabilité économique incite les investisseurs à prendre des risques pour chercher la rentabilité. Ce, alors que les marchés américains battent des records.

Alors que les marchés américains surfent sur de nouveaux records, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) émet un avertissement, ce vendredi 10 mai.

La stabilité économique est cruciale mais elle peut s'avérer être "une arme à double tranchant" en encourageant les investisseurs à prendre des risques inconsidérés, a ainsi estimé, ce vendredi, Ben Bernanke.

"Les acteurs sur les marchés financiers ont apparemment tendance à prendre de plus grands risques quand les conditions macro-économiques sont relativement stables", a-t-il indiqué lors d'un discours prononcé à Chicago et dont le texte a été transmis à la presse.

Le "shadow banking" continue d'être dangereux

Profitant de l'argent bon marché déversé par la Fed, les investisseurs ont récemment porté la Bourse de Wall Street à des records historiques, faisant craindre l'émergence d'une bulle financière aux Etats-Unis où l'économie réelle peine à décoller.

"Etant donné le contexte actuel des faibles taux d'intérêts, nous surveillons particulièrement étroitement les cas d'une 'course au rendement' et d'autres formes de prises de risques", explique le président de la Fed. Selon Ben Bernanke, ce phénomène pourrait affecter la valeur des produits boursiers et perturber leur prix de référence.

Selon lui, la Fed est davantage préoccupée par les "variations brusques" des prix des actifs que par leur valeur moyenne sur une période de temps. Mercredi, les grands indices de Wall Street, le Dow Jones et le S&P 500, s'étaient hissés à des niveaux inédits, marquant le cinquième record d'affilée pour l'indice élargi, avant de refluer légèrement jeudi.

Ben Bernanke a également estimé que le système bancaire occulte, le "shadow banking" continue d'être dangereux. "Même si le secteur bancaire occulte est moins important aujourd'hui qu'il ne l'était avant la crise (...) les régulateurs et le secteur privé doivent résorber les poches de fragilité restantes", a-t-il affirmé.

J.M. avec agences