BFM Business

Pas de gagnant à la loterie américaine, le jackpot grimpe à 1,3 milliard de dollars

Les Américains se ruent chez les vendeurs de billets.

Les Américains se ruent chez les vendeurs de billets. - Joshua Lott - AFP

Ce samedi 9 janvier, la cagnotte de loterie Powerball atteignait 950 millions de dollars. Mais personne n'a gagné, la somme continue donc à monter d'ici mercredi.

Les Américains vont se ruer chez les vendeurs de billets de loterie. Le jackpot de la loterie américaine Powerball a encore grimpé samedi 9 janvier, frôlant les 950 millions de dollars. Un record mondial. Les numéros gagnants sont 32-16-19-57-34 et le Powerball est le 13, ont annoncé les organisateurs. Powerball devait déterminer un peu plus tard si un billet pouvait prétendre au jackpot.

Mais il n'y a eu aucun gagnant. Le futur tirage, mercredi, devrait donc voir la cagnotte grimper encore. Fixé à 500 millions de dollars avant le tirage de mercredi, qui n'a vu aucun joueur emporter le gros lot, le jackpot est passé jeudi à 675 millions. Et comme plus il y a de joueurs, plus la cagnotte augmente, l'engouement provoqué ces derniers jours a fait grimper la somme en jeu à 800 millions vendredi, puis à 948,9 millions à la clôture des paris samedi avant de s'élever à 1,3 milliard de dollars ce dimanche matin.

De nombreux vendeurs de tickets ont d'ores et déjà été assaillis par de longues files de joueurs rêvant à une nouvelle vie.

Powerball est une loterie bihebdomadaire dont les billets sont vendus dans 44 Etats américains, ainsi que dans la capitale Washington DC, à Porto Rico et dans les Iles Vierges américaines. En mars 2012, une autre loterie américaine, Mega Millions, avait attribué un jackpot de 656 millions de dollars lors d'un tirage. Mega Millions avait, à l'époque, affirmé qu'il s'agissait du jackpot le plus important jamais attribué. Ce gros lot avait néanmoins été réparti entre trois gagnants, qui avaient reçu chacun un peu plus de 218 millions de dollars.

Attention à la fiscalité

Le record pour un seul gagnant a été établi lors du tirage Powerball du 18 mai 2013, lors duquel Gloria C. Mackenzie, une retraitée de 84 ans qui vivait dans la banlieue de Tampa en Floride (sud-est), a gagné 590,5 millions de dollars.

Powerball propose aux vainqueurs de recevoir l'intégralité de leur gain immédiatement ou d'investir la somme et de leur verser le principal et les intérêts répartis sur 30 versements en 29 ans. Le site de la loterie explique que le jackpot de 1,3 milliard de dollars correspond à une estimation de la somme totale que percevrait un gagnant qui choisirait de recevoir un versement annuel sur 29 ans. Si le gagnant choisissait de tout recevoir immédiatement après le tirage, il ne percevrait "que" 806 millions de dollars avant les impôts. En comptant les prélèvements au niveau fédéral et de l'État concerné, le gagnant ne reçoit que la moitié à peu près de la somme qu'il a officiellement gagnée, même si la fiscalité peut varier sensiblement d'un État à l'autre.

Le Parisien raconte qu'un statisticien de l'Université de Buffalo a calculé qu'un Américain a 25 fois plus de chance de devenir le prochain président des États-Unis que de gagner à cette loterie (une chance sur 292 millions) ou de jeter 28 fois une pièce en l'air et qu'elle retombe à chaque fois sur la même face. Mais cela vaut le coup de tenter!

-
- © -
D. L. avec AFP