BFM Business

OMC: Quel rôle pour Roberto Azevedo?

Le Brésilien Roberto Azevedo est devenu ce 8 mai le nouveau directeur général de l'Organisation mondiale du Commerce.

Le Brésilien Roberto Azevedo est devenu ce 8 mai le nouveau directeur général de l'Organisation mondiale du Commerce. - -

Le nouveau patron de l'Organisation mondiale du commerce a du pain sur la planche. A l'OMC, il devra faire en sorte de résoudre les litiges commerciaux et de fluidifier les échanges mondiaux.

Le nouveau directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce est brésilien. C'est Roberto Azevedo, représentant permanent du Brésil à l'OMC depuis 2008, qui succède à Pascal Lamy.

Celui que tous les portraits décrivent comme un "fin négociateur", "consensuel" a, autrement dit, le profil type pour piloter l'OMC. L'Organisation mondiale du commerce est en effet une sorte d'arbitre des échanges internationaux. Elle est en permanence amener à gérer des litiges.

La libéralisation des échanges mondiaux patine

Récemment, l'OMC a par exemple dû trancher le litige entre Boeing et Airbus, l'Européen accusant son concurrent américain de percevoir des aides illégales de la part de Washington.

Mais la mission de Roberto Azevedo sera encore plus complexe lorsqu'il s'agira d'établir les règles et de gérer les différends commerciaux entre les 159 pays membres. Comme le soulignait récemment le partant Pascal Lamy, c'est encore plus compliqué en ce moment: quand cela va mal, tout le monde se focalise sur sa propre part de gâteau.

C'est la raison pour laquelle les négociations de Doha, qui visent à libéraliser le commerce mondial, patinent. Le principal défi du nouveau directeur général sera de sortir de cette impasse.

Caroline Morisseau