BFM Business

Mali: les besoins financiers seraient multipliés par deux

Des soldats de l'armée malienne.

Des soldats de l'armée malienne. - -

Selon le ministre ivoirien des Affaires étrangères, les aides promises pour financer les opérations militaires au Mali ne suffiraient pas. L'estimation financière s'élève désormais à 950 millions de dollars, soit plus du double des sommes promises.

La facture de la guerre au Mali est en passe de s'alourdir. Selon Charles Koffi Diby, le ministre ivoirien des Affaires étrangères, près de 950 millions de dollars (715 M euros) seraient nécessaires pour financer les opérations militaires et le renforcement prévu des effectifs africains. Soit plus du double des fonds déjà promis.

Face au risque d'une "guerre asymétrique" menée par les jihadistes, le renforcement des troupes africaines, fixé à terme à 8.000 hommes, "s'impose comme une priorité". Ce qui porte "l'estimation financière globale à 950 millions de dollars", a déclaré le dirigeant à l'ouverture d'une réunion de ministres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Abidjan. Des pays occidentaux avaient promis fin janvier plus de 455 millions de dollars (338 millions d'euros).

Fin janvier, la communauté internationale avait promis au cours d'une conférence à Addis Abeba une enveloppe financière de plus de 455 millions de dollars (338 M euros) pour le Mali. Celle-ci est destinée à la force africaine dans ce pays (Misma) et à l'armée malienne, ainsi qu'à de l'aide humanitaire.

Y.D. & AFP