BFM Business

Les Pays-Bas ont ramené leur déficit sous les 3% en 2013

Le Premier ministre Mark Rutte et sa politique d'austérité sont à l'origine de ce chiffre.

Le Premier ministre Mark Rutte et sa politique d'austérité sont à l'origine de ce chiffre. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Selon des données officielles publiées ce lundi 31 mars, les Pays-Bas ont réussi à passer sous les 3% de déficit public, qui s'élève ainsi à 2,5% du PIB. Une performance due à la politique d'austérité du gouvernement.

Alors qu'en 2013 le déficit a dérapé en France, les Pays-Bas, eux, ont réussi à le limiter.

Selon les données de l'Office central néerlandais des statistiques (CBS), publiées ce lundi 31 mars, le déficit public s'est élevé l'année dernière à 2,5% du PIB.

Les Pays-Bas repassent ainsi sous les 3% du PIB, la limite fixée par le pacte de stabilité européen, pour la première fois en cinq ans. Le CBS rappelle d'ailleurs que le déficit public s'élevait encore à 4,1% du PIB en 2012 aux Pays-Bas.

La dette publique à 73,5% du PIB

La baisse du déficit 2013 est due principalement aux mesures d'austérité mises en place par le gouvernement libéraux-travaillistes du Premier ministre Mark Rutte, a souligné le CBS.

La dette publique des Pays-Bas a de son côté augmenté pour atteindre 73,5% du PIB, au-delà de la limite européenne, fixée à 60%.

J.M. avec AFP