BFM Business

Les Français sont plus riches que les Allemands (et l'écart se creuse)

Si le patrimoine concernant l’Allemagne a peu évolué, celui des Français a fait un bond en avant.

Si le patrimoine concernant l’Allemagne a peu évolué, celui des Français a fait un bond en avant. - Amanda Andersen - Reuters

L’assureur Allianz a dévoilé la sixième édition de son "Global Wealth Report" qui analyse les patrimoines des ménages dans cinquante pays du monde. Si les Suisses restent en tête du classement, les Français se maintiennent en quinzième position, trois places devant les Allemands.

Les actifs financiers nets par habitant s’élevaient en moyenne à 50.770 euros en France en 2014, classant l'Hexagone en 15ème position mondiale. Un montant supérieur à l’Allemagne, où le chiffre atteignait 44.770 euros l’an dernier. Trois places séparent les deux pays dans le classement établi par Allianz, contre une seule en 2013.

C'est que le patrimoine des Français a beaucoup plus gonflé sur la période que celui de leurs homologues allemands: si le chiffre concernant l’Allemagne a peu évolué (44.000 euros en 2013), la France a fait un bond en avant (de 46.000 à 50.770 euros, donc). Mais les actifs financiers bruts des ménages dans l’hexagone augmentent moins vite que la tendance globale, à 2,9% par rapport aux 7,1% de progression mondiale.

Les Français sont-il réellement plus riches que les Allemands ? Un constat étonnant et peut-être à nuancer: en effet, les montants exposés dans l'étude ne prennent pas en compte certains actifs comme le patrimoine immobilier ou les voitures, à la différence des études commanditées ces dernières années par la BCE. Cela dit, la proportion des propriétaires immobiliers plus importante en France qu'en Allemagne ainsi que les prix plus élevés de ce côté-ci du Rhin maintiendraient probablement l'Hexagone au-dessus de ses voisins.

Le patrimoine mondial supérieur à la bourse

Si les positions dans le classement Allianz des ménages français et allemands ont fortement évolué à la baisse depuis l’an 2000 (de respectivement 5 et 4 places), la Suisse domine toujours, suivie par les États-Unis. En 2014, les actifs financiers nets par habitant s’élevaient en moyenne à 157.450 euros dans la confédération helvétique. Un montant trois fois supérieur à la France.

Au niveau mondial, trois enseignements majeurs se dégagent de la dernière édition de l’étude. Le total du patrimoine net des ménages a dépassé en 2014 le cap des 100 billions d’euros (100.600 milliards d’euros), une somme supérieure à la valeur de l’ensemble des sociétés cotées dans le monde. La catégorie englobant les ménages au patrimoine moyen* s’épaissit: plus d’un milliard de personnes en font désormais partie. Enfin, pour la première fois, les actifs financiers privés en Chine dépassent ceux du Japon. L’Asie (hors Japon) est d’ailleurs la zone sur laquelle l’évolution des actifs nets est la plus spectaculaire, en hausse de 18,2% par rapport à 2013. La zone Euro progresse de 6,2%, l’Amérique du Nord de 5,3%.

Méthodologie

Le rapport se base sur des données concernant 53 pays. Pour 38 d'entre eux, Allianz a eu accès aux statistiques nationales. Pour les autres, le groupe déclare avoir pu estimer le volume des actifs nets financiers grâce notamment à des sondages et des statistiques de banques. * Le "Global Wealth Report" d’Allianz répartit les propriétaires d’actifs dans trois catégories de patrimoine. La classe moyenne comprend les individus qui ont un patrimoine net situé entre 6.100 euros et 36.700 euros.

T.O avec P.K