BFM Business

Les diplômés chinois face à la galère du premier job

En Chine, l'activité n'est plus assez forte pour répondre aux attentes des nouveaux actifs.

En Chine, l'activité n'est plus assez forte pour répondre aux attentes des nouveaux actifs. - -

Ils sont 7 millions de Chinois à terminer leurs études à la fin du mois. Et au vu du marché de l’emploi, il n’est pas sûr que tous trouvent un job rapidement.

A la fin du mois, 7 millions de jeunes Chinois auront terminé leurs études. Mais leur entrée sur le marché du travail risque d’être problématique. La presse chinoise parle de la saison la plus difficile sur le front de l’emploi.

Après plusieurs décennies de croissance folle, pour la première fois, l'activité n'est plus assez forte pour répondre aux attentes de ces nouveaux actifs. Les postes affichés sont en baisse de 15% par rapport à l'année dernière.

35 millions d'étudiants

En 2012, avant même d'avoir leur diplôme en poche, la moitié des étudiants avait déjà trouvé un travail. Aujourd'hui, ils ne sont que plus que 30%.

Les autorités chinoises sont très attentives à l'évolution de la situation car ces étudiants sont de plus en plus nombreux. En 20 ans ils sont passés de 6 à 35 millions.

Pour assurer leur formation, d'après l'OCDE, en Chine, deux nouvelles universités ouvrent leurs portes chaque semaine. Pour Pekin il est donc crucial qu'à leur sortie, un maximum d'entre eux trouve du travail. Il en va de la stabilité sociale du pays.

Mathieu Jolivet