BFM Business

Les chiffres de l'emploi américain sont-ils vraiment bons ?

Les bons chiffres de l'emploi américain recouvrent une réalité inquiétante.

Les bons chiffres de l'emploi américain recouvrent une réalité inquiétante. - -

Les données mensuelles sur l'emploi américain, parue ce vendredi, montrent que près de 200.000 postes ont été créé en juin. Pour autant, les marchés s'inquiètent. Voici pourquoi.

Une bonne surprise sur le front de l'emploi aux Etats-Unis. L'économie américaine a créé 195 000 emplois au mois de juin. Le taux de chômage reste stable à 7,6%. C'est clairement mieux que prévu puisque les analystes tablaient plutôt sur 160.000 à 165.000.

Autre signe que la tendance est bonne: les créations d'emplois en avril et en mai ont été révisées sensiblement à la hausse.

Mais ces bons chiffres ont un effet pervers: celui de susciter des craintes sur les marchés.

La Fed pourrait suspendre son programme de soutien à l'économie

Le taux de chômage, qui reste stable à 7,6%, est très scruté depuis que les responsables de la Réserve fédérale américaine ont indiqué qu'ils ajusteraient sur la conjoncture leur programme de soutien à l'économie. Or l'un des principaux indicateurs sur lesquels ils se basent est justement le taux de chômage.

La Fed pourrait donc être amenée, dès la fin de l'année, peut-être même dès l'automne, à ralentir son programme de rachat de titres du Trésor. Ce qui fait craindre aux marchés un assèchement prochain de la liquidité.

D'autant que ces bons chiffres de l'emploi recouvre une réalité inquiétante: de nombreuses créations d'emplois concerne des jobs mal-payés, notamment dans la restauration et dans l'hôtellerie.

On peut ainsi s'attendre à ce que les service de Ben Bernanke scrutent ces données afin de dire s'ils les considèrent comme bons ou pas.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York