BFM Business

Les budgets militaires repartent à la hausse, partout dans le monde

Les États-Unis restent largement en tête, avec leurs 622 milliards dépensés en 2016 pour leur défense, soit 40 % des dépenses militaires mondiales.

Les États-Unis restent largement en tête, avec leurs 622 milliards dépensés en 2016 pour leur défense, soit 40 % des dépenses militaires mondiales. - Sgt. Brittney Vella- Secrétariat d'État US à la Défense.

En 2016, les 105 pays les plus puissants de la planète ont consacré 1.570 milliards de dollars à leurs forces armées, selon le cabinet IHS Markit. Avec 40% des dépenses mondiales, les États-Unis ne risquent pas d'être dépassés de sitôt. En revanche, la Chine doublerait l'ensemble des pays de l'UE en 2020.

Après un ralentissement en 2015, les dépenses mondiales de défense sont reparties à la hausse en 2016 dans le monde. Cette année, elles devraient atteindre le chiffre faramineux de 1.570 milliards de dollars (1.479 milliards d'euros), "déclenchant une décennie de dépenses mondiales de défense élevées", selon le rapport annuel Jane's Defense Budgets, publié par le cabinet IHS Markit, qui analyse les budgets militaires de 105 pays, totalisant 99% de la dépense mondiale.

L'analyse par pays révèle des tendances lourdes marquées par la géographie des risques militaires possibles et la montée en puissance de l'Asie dans ce domaine, comme sur le plan économique.

  • Les États-Unis restent, et de loin, la première puissance militaire mondiale. Ils dominent le monde, avec 622 milliards de dollars (586 milliards d'euros) consacrés à leurs forces armées, soit 40 % des dépenses militaires mondiales. "Depuis le 11 septembre 2001, les États-Unis ont dépensé plus de 9.350 milliards de dollars pour leur défense", relève le cabinet IHS Markit. 
  • La Chine reste la puissance militaire montante de l'Asie. Elle conserve sa deuxième place (sauf si l'on considère l'UE comme un ensemble) avec 191,8 milliards de dollars de dépenses en 2016. Son budget de la défense devrait quasiment avoir doublé sur la décennie en cours, passant de 123 milliards de dollars en 2010 à 233 milliards de dollars en 2020. D'ici 2020, le budget de la défense de la Chine sera environ quatre fois plus élevé que celui du Royaume-Uni. Il dépassera même la somme que les 28 pays de l'Union Européenne (en incluant le Royaume-Uni) y consacreront à la fin de la décennie.
  • L'Inde entre pour la première fois dans le top 5 des puissances dépensant le plus pour leur défense, surpassant, avec le quatrième budget mondial, la Russie et l'Arabie Saoudite. L'Inde deviendrait, selon IHS Market, le troisième plus grand budget de la défense à l'échelle mondiale en 2018, dépassant alors l'ancienne puissance coloniale, le Royaume-Uni. "L'Inde a besoin de nouveaux équipements pour réaliser son effort de modernisation. Au cours des trois prochaines années, l'Inde redeviendra un marché clé pour les fournisseurs de défense" expliquent les spécialistes d'IHS Markit. La récente signature du contrat de vente de 36 avions Rafale à l'Inde, confirme cette analyse.
-
- © -
  • Les 28 pays de l'Union européenne totalisent 219 milliards de dollars de dépenses militaires, soit un peu plus d'un tiers du budget américain (622 milliards), et plus que celui de la Chine (191,8 milliards). Le Royaume-Uni (3e, 53,8 milliards de dollars), la France (7e, 44,3 milliards) et l'Allemagne (9e, 35,8 milliards) gardent leurs places respectives dans le classement. "Le budget militaire de la Chine va doubler celui de l'UE d'ici 2020, avec une projection à 232 milliards pour la Chine et 230,4 milliards pour l'UE à cette date" (cette projection pour 2020 inclut le budget britannique dans celui de l'UE, malgré le Brexit qui se profile). Les pays baltes, qui craignent les visées expansionnistes de leur puissant voisin russe depuis l'annexion de la Crimée, affichent la plus forte augmentation de leurs dépenses militaires. Alors que le budget militaire combiné de cette région était de 930 millions de dollars en 2005, il est passé à 1,45 milliard en 2016 et sera de 2,1 milliards en 2020.
  • Pour la Russie, le budget militaire de 2016 a été marqué par la première réduction des dépenses de défense observée depuis la fin des années 1990. Cette année la Russie est ainsi tombée au sixième rang mondial. "Nous nous attendons à ce que le budget de la défense russe baisse à nouveau l'an prochain et il se situera sous celui la France en septième position d'ici 2020, sur la base des plans actuels, avec un budget total de défense de 41,4 milliards de dollars" expliquent les analystes d'IHS Markit.
Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco