BFM Business

Les 19 passagers du "Rachel-Corrie" seront expulsés d'Israël

Les 19 passagers et membres d'équipage du "Rachel-Corrie" (ici à l'approche du port israélien d'Ashdod), le cargo qui tentait de forcer le blocus de Gaza, ont accepté d'être expulsés d'Israël et le gouvernement israélien a annoncé qu'ils partiraient ce di

Les 19 passagers et membres d'équipage du "Rachel-Corrie" (ici à l'approche du port israélien d'Ashdod), le cargo qui tentait de forcer le blocus de Gaza, ont accepté d'être expulsés d'Israël et le gouvernement israélien a annoncé qu'ils partiraient ce di - -

JERUSALEM - Les 19 passagers et membres d'équipage du "Rachel-Corrie", le cargo qui tentait de forcer le blocus de Gaza, ont accepté d'être...

JERUSALEM (Reuters) - Les 19 passagers et membres d'équipage du "Rachel-Corrie", le cargo qui tentait de forcer le blocus de Gaza, ont accepté d'être expulsés d'Israël et partiront ce dimanche, annonce le gouvernement.

"La procédure s'est déroulée sans aucun heurt et ils seront expulsés au départ de l'aéroport Ben-Gourion dans la journée de demain (dimanche)", a dit Sabine Haddad, porte-parole du ministère israélien de l'Intérieur.

Six Malaisiens et un Cubain gagneront eux la Jordanie via le pont Allenby.

Le "Rachel-Corrie", un cargo affrété par une organisation pro-palestinienne irlandaise, a été stoppé samedi à l'aube par la marine israélienne alors qu'il tentait de gagner la bande de Gaza pour y décharger sa cargaison.

Il a été dérouté sur le port israélien d'Ashdod.

L'intervention s'est passée sans heurt, contrairement à l'assaut meurtrier mené cinq jours plus tôt par des commandos de la marine israélienne contre une flottille qui tentait elle aussi de forcer le passage.

Neuf Turcs ont été tués à bord du Mavi Marmara, le principal bateau de cette "flottille de la liberté".

Le "Rachel-Corrie" tient son nom d'une militante pacifiste américaine tuée dans la bande de Gaza en 2003.

Ori Lewis, Henri-Pierre André pour le service français