BFM Business

Le Qatar va investir 12 milliards d’euros dans des mégaprojets

Doha voit les choses en grand pour la Coupe du monde 2022.

Doha voit les choses en grand pour la Coupe du monde 2022. - Lionel Bonaventure - AFP

Malgré la baisse de ses revenus énergétiques, l'émirat va poursuivre ses investissements, notamment en vue de la Coupe du monde 2022.

Le Qatar voit les choses en grand. Doha va en effet investir 12 milliards d'euros dans des "mégaprojets" l'année prochaine, malgré la baisse de ses revenus pétroliers et gaziers. C'est ce qu'a indiqué mardi le ministre des Finances de l'émirat du Golfe.

Ali Charif al-Emadi a également prédit un taux de croissance de 3,4% de l'économie qatarie en 2017, contre 3,2% cette année.

"L'augmentation des investissements dans des mégaprojets témoigne de l'engagement du pays à réaliser ses objectifs", a-t-il souligné, lors d'une conférence Euromoney à Doha.

"Les dépenses dans de nouveaux projets en 2017 devraient s'élever à quelque 46 milliards de riyals (12 milliards d'euros)", a-t-il ajouté.

Selon le ministre, le Qatar a déjà investi près de 375 milliards de riyals (95,6 milliards d'euros) dans de grands projets liés à la Coupe du monde de football prévue en 2022. Les secteurs de la construction et du transport seront les principaux bénéficiaires des investissements dans les cinq prochaines années.

Y.D. avec AFP