BFM Business

Le PDG américain qui n'aimait pas les ouvriers français va passer la main

Maurice Taylor avait qualifié la France de "pays communiste"

Maurice Taylor avait qualifié la France de "pays communiste" - Titan International

Maurice Taylor, le patron de Titan, qui avait songé à racheter l'usine Goodyear d'Amiens et qualifiait de "communistes" les syndicats français, va quitter la direction générale du groupe tout en restant président du conseil d'administration.

Il s'était fait connaître en affirmant que les ouvriers français ne travaillaient que "trois heures par jour". Maurice Taylor, le PDG du groupe américain Titan, va quitter la direction du groupe, a annoncé celui-ci vendredi.

Il sera remplacé le 1er janvier par Paul Reitz, a précisé le fabricant de pneumatiques dans un communiqué.

Sous la direction de Maurice Taylor, Titan s'était porté en septembre 2009 candidat au rachat de l'usine de pneus agricoles de son concurrent Goodyear à Amiens, dans le nord de la France. Mais après avoir jeté l'éponge, Maurice Taylor avait justifié sa décision en 2013 en critiquant de "soi-disant ouvriers" français qui "ne travaillent que 3 heures" par jour. Le ministre du redressement productif de l'époque Arnaud Montebourg avait alors dénoncé des propos "insultants".

La Russie "plus une démocratie" que la France

Le PDG de Titan avait ensuite en 2015 affirmé que la Russie offrait un climat plus favorable que la France pour faire des affaires.

"En France il y a des syndicats communistes. C'est comme en Chine. La Russie, elle, n'est pas communiste quand il s'agit des affaires. C'est plus une démocratie dans ce sens-là", avait-il affirmé dans des déclarations à l'AFP.

Maurice Taylor, 72 ans et qui travaille pour Titan depuis 33 ans, va rester président du Conseil d'administration du groupe.

Outre ses fonctions au sein de Titan, Maurice Taylor, surnommé "The Grizz" en raison de son style musclé, s'était également présenté, sous l'étiquette républicaine, aux primaires pour l'élection présidentielle américaine de 1996.

J.M. avec AFP