BFM Business

Le patron de la deuxième banque chypriote dénonce le Plan B

BFM Business

Le patron de Popular Bank, la deuxième banque de Chypre, a dénoncé le Plan B du gouvernement chypriote, ce vendredi 22 mars. Takis Phidias, le dirigeant de la banque, a annoncé qu'il préférait la solution des taxes sur les dépôts bancaires, pourtant rejetée par le Parlement chypriote, mardi soir.

"Bien que la proposition initiale de l'Eurogroupe était douloureuse, elle assurait l'avenir du secteur bancaire", a-t-il expliqué. Popular Bank pourrait faire les frais d'une restructuration du système bancaire de l'île.

A.D. avec AFP