BFM Business

Le chômage handicape Obama dans la campagne présidentielle

Barack Obama voulait réduire le chômage à 6%. Il se situe actuellement à 8,3%

Barack Obama voulait réduire le chômage à 6%. Il se situe actuellement à 8,3% - -

La convention démocrate commence ce mardi 4 septembre. Elle se déroule la semaine où le chiffre du chômage américain sera publié. L’emploi est justement le talon d’Achille de Barack Obama et le principal obstacle à sa réélection.

La convention démocrate à Charlotte (Caroline du Nord) s’ouvre ce mardi 4 août. Après les républicains et Mitt Romney, c'est au tour de Barack Obama d'essayer de mobiliser ses troupes.

Hasard du calendrier, cette convention a lieu la semaine où les marchés attendent le chiffre du chômage,vendredi matin. Un chiffre qui pourrait être décisif le jour de l'élection présidentielle.

En 2009, Barack Obama annonçait un énorme plan de relance qui permettrait d'abaisser le taux de chômage à 6% d'ici la fin de son mandat. Aujourd'hui le taux de chômage est à 8,3%. C'est évidemment pour cela que le slogan de cette convention sera "forward" (en avant).

La classe moyenne touchée directement

Barack Obama n'a ainsi pas vraiment intérêt à s'attarder sur son bilan car le chômage est clairement le principal obstacle à sa réélection. Le président était, lundi, dans la région de l'industrie automobile qu'il s'est félicité d'avoir sauvée. Mais dans le reste du pays le taux de chômage a été le marqueur du déclin de la classe moyenne, des propriétaires évincés et des étudiants surendettés.

"Sans Obama, cela aurait été pire",clament les démocrates. Est-ce suffisant pour permettre sa réélection ? Les sondages sont plus que serrés. Et quel que soit l’exceptionnel talent oratoire de Barack Obama, lors de son discours jeudi soir, tout le monde attendra vendredi matin le nouveau chiffre du chômage. Le réveil risque d'être difficile.

Jean-Bernard Cadier et BFMbusiness.com