BFM Business

Le cadeau à 98 milliards de dollars de la Fed à l'État américain

La Fed a enregistré des profits records l'an passé

La Fed a enregistré des profits records l'an passé - Karen Bleier - AFP

La Réserve Fédérale américaine a annoncé mardi 12 janvier qu'elle avait redistribué 97,7 milliards de dollars à l'État fédéral, soit 302 dollars par habitants aux États-Unis. Un niveau record.

Les Américains ont actuellement les yeux rivés sur cette loterie géante qu'est le Powerball et son magot de 1,5 milliard de dollars que chaque citoyen américain a une chance sur 292 millions de gagner.

Mais pour l'État américain, le jackpot est à chercher ailleurs. En effet, la Réserve fédérale américaine (Fed), l'équivalent de la banque centrale des États-Unis, a annoncé mardi 12 janvier qu'elle avait reversé 97,7 milliards de dollars à l'État fédéral en 2015, soit 302 dollars par Américain. La raison est simple: la Réserve fédérale, comme les autres banques centrales détient de nombreux titres financiers qui l'amènent à percevoir des revenus.

L'institution doit ensuite reverser les profits qu'elle réalise via ces titres à l'État fédéral, en tenant compte des paiements sur d'éventuels emprunts et de ses coûts opératoires (salaires, factures, etc…). Or depuis 2008 et la crise financière, la Fed a été amenée à investir massivement, via ses trois programmes de rachats d'actifs sur les marchés (les fameux "QE" pour quantitative easing).

L'indépendance de la Fed minée? 

Ce qui fait que la Fed s'est en fait muée en un véritable gérant d'actifs et enregistre des bénéfices massifs sur les titres de dette qu'elle détient avec son bilan faramineux (4.500 milliards de dollars). Et l'année 2015 a été particulièrement bonne, notamment parce que les taux d'emprunt sur les marchés ont été très bas, ce qui a amené les titres de dette détenus par la Fed à s'apprécier sur les marchés. Ainsi, les 97,7 milliards de dollars annoncés lundi constituent un record absolu.

En plus de cette bagatelle, la Fed a annoncé le 28 décembre qu'elle avait ajouté une petite rallonge de 19,3 milliards de dollars en 2015. Il s'agit d'une obligation due à une loi américaine entrée en vigueur le même mois qui a contraint l'institution à avoir une réserve n'excédant pas 10 milliards de dollars.

Ce qui a forcé la Fed à reverser plus de 19 milliards de dollars pour arriver à ce seuil. Une manne qui doit être utilisée pour financer des grands travaux d'infrastructures. Janet Yellen, la présidente de la Fed, n'avait d'ailleurs guère goûté cette loi, évoquant un texte "qui établit un mauvais précédent et enfreint la règle d'indépendance de la Réserve fédérale", rappelle le Wall Street Journal.

Au total, la Fed a donc transféré 117,4 milliards de dollars à l'État fédéral l'an dernier, soit 363 dollars par Américain.

J.M.