BFM Business

Le bonus d'un PDG réduit après un coup de gueule contre des voisins

Jeffrey Mezger est le PDG du promoteur immobilier américain KB Home

Jeffrey Mezger est le PDG du promoteur immobilier américain KB Home - Justin Sullivan - AFP

Aux États-Unis, le conseil d'administration d'un promoteur immobilier a amputé de 25% le bonus de son PDG après qu'un enregistrement de ce dernier insultant très vulgairement ses voisins a été diffusé dans la presse.

Jeffrey Mezger, le PDG du promoteur immobilier américain KB Home, a vu son bonus réduit de 25% moins de 48h après la diffusion audio d'un coup de gueule contre des voisins qui se plaignaient de tapage nocturne.

"Le comportement récent de Jeffrey Mezger dans ses relations avec son voisin est inacceptable et donne une perception négative de KB Home", écrit dans un document adressé au gendarme de la Bourse, la SEC, le conseil d'administration de la société.

"En conséquence, le conseil a décidé de prendre les actions suivantes: 1) son bonus de l'année en cours devrait être réduit de 25%; et 2) le conseil a prévenu Jeffrey Mezger que si dans l'avenir un incident similaire se reproduisait il serait démis".

Dans un enregistrement audio diffusé par le site d'informations Huffington Post, on entend le PDG proférer des propos orduriers à l'encontre de la comédienne américaine Kathy Griffin et de son petit ami, ses voisins dans le quartier huppé de Bel Air à Los Angeles.

Ces derniers avaient appelé un peu plus tôt la police pour se plaindre de troubles de tapage nocturne en provenance de la propriété de Jeffrey Mezger. Dans l'enregistrement, on entend ce dernier leur reprocher d'avoir dénoncé à la police le bruit que faisait son petit-fils à 21h, puis employer des termes fleuris pour s'en plaindre.

L'incident, diffusé à plusieurs reprises sur les chaînes de télévision américaines, a valu de nombreuses critiques au patron.

L'actrice Kathy Griffin avait déjà fait parler d'elle cet été après qu'un sketch diffusé sur CNN où elle tenait une fausse tête de Donald Trump décapité avait provoqué un tollé. La chaîne l'avait congédiée.

N.G. avec AFP