BFM Business

La Suède veut imposer une taxe écologique sur les billets d'avion

La Suède veut taxer les billets d'avion

La Suède veut taxer les billets d'avion - Johan NILSSON / TT News Agency / AFP

Le gouvernement suédois s'apprête à instaurer une taxe sur les billets d'avions comprise entre 8,40 et 45 euros. Cette mesure suscite l'hostilité de l'opposition.

"C'est un exemple de tournant vert pour la fiscalité". Ce mercredi, le ministre suédois adjoint aux Finances et membre du parti des Verts, Per Bolund, a fait part de sa volonté de taxer les billets d'avion pour compenser l'absence de TVA sur les vols internationaux et les faibles montants que coûtent les émissions de CO2 aux compagnies aériennes. Le gouvernement suédois entend intégrer cette mesure au projet de budget 2018 pour une entrée en vigueur le 1er janvier prochain. 

Comprise entre 80 et 430 couronnes (8,40 à 45 euros) par passager et par vol en fonction de la distance parcourue, cette taxe qui serait appliquée aux compagnies opérant en Suède suscite l'hostilité de l'opposition de centre-droit. "Il y a un grave risque que les liaisons aériennes soient redirigées vers les pays voisins", a déclaré à l'agence de presse TT une porte-parole des Modérés (conservateurs), Maria Malmer Stenergard. De son côté, Per Bolund ne s'en est pas inquiété, estimant "hautement improbable" que le centre-droit et l'extrême droite s'unissent pour faire échouer le budget du gouvernement.

Pourtant, l'exécutif a déjà dû renoncer fin février à un autre projet fiscal controversé. Alors qu'il voulait taxer la finance qui ne paie pas de TVA, il avait reculé face aux critiques sur la complexité et l'iniquité de cette taxe, choisissant à la place d'augmenter les cotisations pour le fonds prévu pour amortir le coût d'éventuels sauvetages d'institutions financières par les contribuables.

P.L avec AFP