BFM Business

La politique salariale allemande durement critiquée par l'Organisation internationale du travail

-

- - -

Alors que le modèle économique allemand est souvent cité en exemple, l'Organisation internationale du travail (OIT), émanation de l'ONU, se montre très sévère à l'égard de la politique salariale allemande.

Dans son rapport, l'OIT souligne une baisse des salaires de 10% par rapport à la moyenne de la zone euro. Un avantage de compétitivité qui mettrait sous pression la croissance des autres pays européens et qui serait, pour l'OIT, l'une des causes structurelles de la crise de la zone euro. En Allemagne, sept millions de personnes exerceraient des "mini-jobs", très mal rémunérés.