BFM Business

La Finlande se prépare à verser 800 euros par mois à tous ses citoyens

Le gouvernement finlandais envisage de verser à tous ses citoyens 800€ de salaire par mois.

Le gouvernement finlandais envisage de verser à tous ses citoyens 800€ de salaire par mois. - Joël Saget - AFP

Le gouvernement finlandais va d'abord tester le principe de cette allocation universelle sur une population réduite. Objectif: encourager les chômeurs à prendre un travail à temps partiel et simplifier le système de prestations sociales.

Le premier ministre finlandais, Juha Sipilä, a tenu sa promesse électorale. Sauf surprise de dernière minute, la Finlande va devenir le premier pays européen à verser un revenu universel à l'ensemble de ses citoyens. Le gouvernement de centre droit projette de leur verser chaque mois 800 euros, sans considération de richesse ni d’âge. En contrepartie, toutes les prestations sociales seront supprimées.

Le gouvernement entend ainsi lutter contre la pauvreté en subvenant ainsi aux besoins de base de chaque citoyen. Mais pas seulement. Depuis quatre ans, le pays est confronté à une récession qui a fait grimper le taux de chômage. Aujourd'hui, 10% de la population active finlandaise est sans emploi. Avec ce revenu de base, le gouvernement finlandais souhaite donc encourager les chômeurs à accepter des postes qu'ils jugent trop peu rémunérateurs ou qui les obligeraient à renoncer à des prestations sociales.

Simplification des prestations sociales

D’après un sondage commandé par la Sécurité sociale finlandaise, 69% des Finlandais seraient favorables au principe du revenu universel. Ce système permettrait aussi de simplifier le système administratif lié au versement des prestations sociales puisqu’une allocation unique serait versée à tous, chaque mois.

Reste à savoir si le projet est économiquement viable pour la Finlande. D'après Bloomberg, le projet coûterait à l'Etat 52,2 milliards d'euros chaque année, soit davantage que les recettes attendues pour 2016 (49,1 milliards d'euros).

Avant d'acter la généralisation du principe en novembre 2016, le gouvernement finlandais a donc prévu de mener une expérimentation sur un groupe limité de citoyens qui percevront un revenu de 550 euros par mois.

Une expérimentation au Canada dans les années 1970

Le concept de revenu universel était déjà défendu par Milton Friedman dans les années 1960. Il considérait que les programmes de prestations sociales encourageaient l’oisiveté. Il proposait donc de remplacer toutes les aides versées par l’Etat par un revenu universel. 

Dans les années 1970, ce type d'allocation a été expérimenté à Dauphin, au Canada avant d’être abandonné après un changement de gouvernement. D’après une étude universitaire, le revenu de base n’aurait pas fait baisser l’activité dans cette localité baptisée "la ville sans pauvreté". D’autres pays ou municipalités réfléchissent actuellement à mettre en place ce dispositif.

La ville d’Utrecht aux Pays-Bas va l'expérimenter dès janvier 2016 sur un groupe de 300 citoyens. Les Suisses doivent quant à eux se prononcer l’année prochaine sur le sujet, bien que les députés suisses aient rejeté à la quasi-unanimité le projet.

Carole Blanchard