BFM Business

La Fed reste divisée sur sa politique de soutien à l'économie

La Fed a longuement hésité avant de prolonger son soutien à l'économie.

La Fed a longuement hésité avant de prolonger son soutien à l'économie. - -

Les "minutes" de la Réserve fédérale américaine, publiées ce mercredi 9 octobre, montrent que la décision inattendue de prolonger son soutien à l'économie a été prise à une courte majorité.

La réserve fédérale américaine semble plus que jamais divisée sur l’attitude à adopter vis-à-vis de l’économie mondiale. Le compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FMOC), organisée les 17 et 18 septembre montre en effet que la décision de maintenir en l’état sa politique accommodante a été prise à une très courte majorité.

A la surprise générale, les membres du FMOC avaient décidé de maintenir le programme de rachat d’actifs, actuellement fixé à 85 milliards de dollars par mois. Une décision largement saluée par les marchés américains.

Mais les principaux responsables monétaires américains ont longuement hésité, craignant que le statu quo affecte l'efficacité de la communication de la Réserve fédérale, puisque les investisseurs avaient cru comprendre qu'elle réduirait son volume de rachat d’actifs.

Les taux d'intérêts immobiliers inquiètent

Les minutes de la Fed montrent, par ailleurs, que les membres du FOMC redoutent qu'un durcissement des conditions financières se traduise par un ralentissement de l'économie, du marché du travail.

Ils se sont aussi inquiétés "de la hausse des taux d'intérêts immobiliers depuis le printemps, vue comme un risque potentiel".

Tous les participants, sauf un, ont dit souhaiter avoir davantage de preuves de l'amélioration de la reprise avant de décider de changer la donne. Une majorité d'entre eux jugent qu'il serait sans doute approprié de le diminuer dès cette année et d'y mettre fin à la mi-2014. 

Y. D.