BFM Business

La Fed pourrait arrêter son soutien à la reprise économique

La Banque centrale américaine craint que son programme de soutien à la reprise économique soit trop coûteux et trop important.

La Banque centrale américaine craint que son programme de soutien à la reprise économique soit trop coûteux et trop important. - -

La Réserve fédérale américaine pourrait interrompre son programme de soutien à la reprise économique plus tôt que prévu. Les rachats de titre seraient trop coûteux.

La politique monétaire de la Fed pourrait bientôt ne plus être aussi arrangeante. Actuellement, la Banque centrale américaine mène un programme de rachats d’actifs, c'est-à-dire qu'elle rachète des obligations d’Etat américaines et des titres adossés à des créances immobilières, pour 85 milliards de dollars par mois.

Mais de nombreux participants à la dernière réunion du comité de politique monétaire, qui a eu lieu les 29 et 30 janvier, ont exprimé leur inquiétude à propos des coûts et des risques potentiels découlant d’une poursuite du programme.

La fin du soutien avant le retour de l'emploi?

La procédure d’évaluation de l’efficacité et du coût de ces rachats pourrait bien conduire le comité à les diminuer, voire y mettre fin. Cette interruption interviendrait alors avant une nette amélioration du marché du travail, l’objectif numéro un de la Fed.

Chaque mois, la Réserve fédérale crée ainsi 85 milliards de dollars, en plus des 2 500 milliards de dollars déjà injectés dans l’économie américaine depuis 2008. Or, l’exposition et le grossissement du bilan de la Fed constituent un risque supplémentaire, à prendre en compte pour fixer le cap de la politique monétaire. En effet, que se passera-t-il lors de la sortie de crise, quand la Fed retirera ces sommes du système ?

Antoine Larigauderie & BFMBusiness.com